Les patrons des BTP à la présidence avec Alpha CondéSékhoutouréya, 28 octobre 2014 –  Le Président de la République, le Professeur Alpha Condé, a rencontré ce mardi 28 octobre 2014 à Sékhoutouréya, les entreprises chargées des travaux de construction des infrastructures devant abriter les festivités du 56ème anniversaire de l’indépendance de notre pays à Mamou, Pita et Dalada. L’objectif était de discuter de l’état d’avancement des travaux de ces infrastructures afin que le délai contractuel de chaque entreprise soit respecté. C’est une rencontre qui fait suite à la dernière visite du chef de l’Etat dans ces Préfectures les 17 et 18 octobre 2014. A rappeler qu’il y a 47 entreprises qui sont retenues pour  ces travaux à Mamou, Pita et Dalaba.

A l’entame, Le Président de la République a précisé que toutes les entreprises doivent achever les travaux dans. Il a réitéré que toute entreprise qui ne respectera pas ses engagements, n’aura plus de marché avec l’Etat.

Cependant, le constat est que beaucoup d’entreprises connaissent encore du retard dans l’exécution des travaux. C’est le cas à Dalaba où les chantiers sont entre 25 et 95% d’exécution. Ce que le Président Alpha Condé a déploré avant d’insister sur le respect des délais.

Dans la même logique, le Professeur Alpha Condé a souhaité la mise en place d’une banque de développement pour permettre aux entrepreneurs d’accéder facilement au crédit. Au cours de cette rencontre, les entreprises retenues pour les travaux ont promis de rendre les chantiers dès la première semaine du mois de décembre.

Barry Ibrahima, PDG Koultoumy Construction : « Nous avons vraiment apprécié l’attitude du Président de la République. C’est quelque chose à laquelle on ne s’attendait pas. Nous, c’est hier à 17 heures que M. le Préfet nous a instruits de venir le rencontrer. L’entretien s’est bien passé, on a parlé dans la franchise. Et il nous a donné le temps de nous exprimer et chacun de nous a donné ses idées. Nous sommes très réconfortés pour ça, nous l’en félicitons et je pense que c’est le premier du genre ».

Madame Doré, coordinatrice du projet de construction de la Justice de paix de Pita : « Cet entretien avec le Président de la République est très bienvenue. Nous avons eu l’occasion de parler avec le chef de l’Etat. On est très réconforté nous les entrepreneurs. Nous savons que nous sommes bien positionnés et nous pouvons bien travailler dans ce pays. Nous avons vu qu’il tient beaucoup à ce projet. Puisqu’il est déjà allé sur le terrain et il nous a convoqués. Donc on est obligé de respecter nos engagements et nous le ferons avec la grâce de Dieu ».

Le Bureau de Presse de la Présidence

Commentaires