Elhadj Cellou Dalein Diallo, le chef de file de l’opposition guinéenne est en séjour de travail dans la région de Kindia depuis la matinée d’hier, vendredi 17 novembre 2017. Accompagné de son épouse, Hadja Halimatou Dalein Diallo, de l’ancien ministre de la Comunication, Alhousseyni Makanéra Kaké, des députés Kalémodou Yansané, Kenda Diallo, du vice président Elhadj Bano Sow, ainsi que du responsable de la communication de l’UFDG, Alpha Boubacar Bah et du maire de Kindia, Abdoulaye Bah, le principal adversaire du régime Alpha Condé a participé ce vendredi à l’inauguration de la mosquée de Sambaya, située à l’Est de la commune urbaine, rapporte l’envoyé spécial de Guineematin.com à Kindia.

Dans son discours de bienvenue, le chef du quartier de Sambaya, Mamadou Baldé s’est dit très honoré d’accueillir tout ce « beau monde pour l’inauguration de la mosquée ». Par la suite, Mamadou Baldé a précisé que la mosquée couvre une superficie 15 mètres carrés avec une capacité d’accueil de 700 fidèles. Selon lui, elle a été construite grâce au bénévolat du point de vue humain par la présence des différents corps de métier et financier.

En outre, le chef du quartier Sambaya a souhaité que la nouvelle mosquée soit un lieu où les musulmans pourront pratiquer leur religion et la transmettre à leurs enfants. « Notre identité spirituelle donne une lumière à notre identité citoyenne », a ajouté monsieur Mamadou Baldé.

Prenant la parole au milieu des fidèles, le président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo a souhaité que cette mosquée serve à unir les guinéens. « Je souhaite vivement que ça soit une mosquée où prieront ensemble mes frères en islam et que cette mosquée puisse contribuer au raffermissement des bonnes relations qui existent entre les populations de Kindia », a-t-il souhaité.

Fidèle à ses discours d’apaisement, Cellou Dalein Diallo a rappelé que Kindia est une ville cosmopolite. « Il y a toutes les ethnies de Guinée ici. Le coran nous a enseignés que tous les musulmans sont des frères. Il faut qu’en Guinée, nous respections cette volonté de l’islam exprimée par cette phrase », a-t-il demandé.

Selon le leader de l’opposition guinéenne, « c’est une volonté divine de faire de nous tous des guinéens. Il faut qu’on l’accepte. Il faut que nous nous aimions, que nous chassions la haine, la méfiance pour instaurer la confiance, la fraternité et la tolérance pour que nous puissions vivre en paix. Dieu n’aime pas la haine et la violence. Dieu a souhaité que les hommes vivent dans la fraternité et qu’ils s’entraident…», a-t-il insisté.

Enfin, Elhadj Cellou Dalein Diallo a rappelé que la vie d’ici bas est très courte et qu’il faut « faire du bien » pendant que l’on peut.

A suivre !

De Kindia, Mamadou Alpha Assia Baldé, envoyé spécial de Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments