Claude Kory Kondiano, président de l'Assemblée nationale de Guinée, La deuxième session de l’Assemblée nationale, dite session budgétaire a été ouverte ce mercredi 8 octobre 2014 dans la salle du 02 octobre, au palais du Peuple. C’était en présence de plusieurs députés, des membres du gouvernement, des corps diplomatiques ainsi que des représentants de certaines institutions, a assisté guineematin.com

Même si l’essentiel du discours a été accès sur la maladie d’Ebola, le Président de l’Assemblée nationale, Claude Kory Kondiano a surtout sollicité du procureur de la République des poursuites judiciaires contres nos compatriotes qui auraient offensé sa personne et/ ou celle du Chef de l’Etat.

Selon Claude Kory Kondiano, « le président de la République et le président de l’Assemblée nationale sont offensés sans que la justice n’engage des poursuites. L’action du procureur de la République demeure inaudible sur ce sujet » dit-il, avant d’ajouter que « ces fonctions sont protégées ». Mais, le président Kondiano n’a rien dit des ‘’protecteurs’’ de ces fonctionnaires…

Pour le président du parlement guinéen, « le procureur de la République doit être en première ligne, c’est-à-dire engager des poursuites contre tous ceux qui s’attaqueront aux institutions de la République ».

Aux députés qui appelleraient à la « violence ou à la guerre ethnique », il souhaite que le parlement « envisage des mesures pour contrecarrer ce genre de comportement ».

Par ailleurs, honorable Claude Kory Kondiano a qualifié « d’incompréhensible » le retard qu’accuse le gouvernement dans la mise en place des institutions républicaines comme la Cour constitutionnelle, la Haute Autorité de la Communication et la Cour des Comptes.

En outre, Kory Kondiano a sollicité le remboursement des clients de la BADAM : « le dossier de la BADAM est un dossier sensible qui nécessite un examen minutieux. Il est important que les clients de cette banque soient dédommagés », a-t-il expliqué

A rappeler que ce sont plus de 36 milliards de francs guinéens qui ont été déposés dans cette banque située au cœur de Kaloum et qui est tombée en faillite depuis plus de 3 ans.

De retour du palais du peuple, Mamadou Alpha Baldé pour Guineematin.com

Facebook Comments