À trois ans de la fin du deuxième et dernier mandat constitutionnel (10 ans), les notables du district de Makonon, relevant de la Commune Rurale de Koumban, dans la préfecture de Kankan regrettent le fait que depuis l’élection du Pr Alpha Condé à la présidence de la République de Guinée, son gouvernement n’a réalisé aucune action de développement dans la localité, a appris un correspondant de Guineematin.com dans la préfecture. 

Le district de Makonon, relevant de la sous-préfecture de Koumban dans la préfecture est aujourd’hui confronté à des besoins prioritaires liés à la construction d’une seconde école primaire, d’un collège, d’un poste de santé, d’une maison des jeunes et à l’insuffisance de personnel enseignant.

Après avoir remercié le président Alpha Condé pour « ses bonnes œuvres », les sages et porte-paroles de cette communauté villageoise située à 35 km du chef-lieu de la préfecture de Kankan ont déploré ce qu’il est convenu d’appeler aujourd’hui « les promesses non tenu » du Chef de l’Etat.

« Nos problèmes sont énormes, mais les plus primordiales sont entre autre insuffisance de forage, manque d’école, manque de poste de santé » a expliqué le doyen, porte-parole du village qui, par la suite, a sollicité un appui pour la rénovation de leur grande mosquée, la construction de la maison des jeunes, l’affectation d’enseignants et l’obtention des agréments pour leurs groupements agricoles.

Il a été révélé que depuis la réélection du Pr Alpha Condé, aucune action du gouvernement n’a été réalisée dans ce district. Pourtant, la communauté locale avait immolé une vache pour marquer le soutien indéfectible des villageois au projet de société des nouvelles autorités du pays.

On rappelle aussi que le ministre des travaux publics est venu à Makonon pour le déguerpissement des maisons situées sur le trottoir en vue des études de faisabilité pour les travaux de réalisation de la route Kankan-Kissidougou. Mais en vain. Tout récemment, le directeur de campagne d’Alpha Condé à Kankan, Taliby Dabo est passé dans leur zone pour promettre aussi la construction d’une maison des jeunes dont le soubassement (sur la photo) à été fait par la communauté. Mais jusqu’à ce jour aucune trace de ce dernier n’est visible. La communauté de Makonon pleure afin que le gouvernement pense aux villageois.

A suivre !

De Kankan Fahid Samah pour Guineematin.com