Le député uninominal de l’union des forces démocratiques de Guinée à Gaoual a été convoqué ce lundi 20 octobre 2014 devant  le bureau de l’assemblée nationale pour, dit-on, l’entendre sur des propos désobligeants qui lui ont été prêtés.

On accuse le député de l’UFDG d’avoir tenu des propos qui vont à l’encontre des lois de la République. ‘’ Il aurait dit, lors d’une de sDr. Fodé Oussou Fofana, président du groupe parlementaire Libéraux-Démocrates, Ousmane Gaoual Diallo, es sorties médiatique, qu’il faut que chaque guinéen assure sa propre sécurité’’, dit-on.

Cette convocation du député Ousmane Gaoual Diallo fait suite à une lettre que le ministre de la Justice, maître Cheick Sacko, a adressée au président de l’Assemblée nationale, Claude Kory Kondiano où on demande au président de l’Assemblée de faire ‘’un appel à l’ordre à Ousmane Gaoual Diallo’’.

Le député mis en cause, dénonce cette illégale injonction du ministre de la Justice au parlement et promet de ne pas  « céder à l’intimidation du pouvoir ».

Dans un article publié sur Guineenews.org, partenaire de Guineematin.com, l’honorable Ousmane Diallo soupçonne un député du RPG, Amadou Damaro Camara, d’être derrière cette affaire.

Guineematin.com dont un reporter était au siège de l’Assemblée nationale ce matin, vous proposera dès que possible, la réaction, en format vidéo, du président du groupe parlementaire des Libéraux-Démocrates, Dr. Fodé Oussou Fofana, après « l’audition » de son collègue de l’UFDG, Ousmane Gaoual Diallo

Assy Diallo pour guineematin.com

 

Commentaires