Général Kouamé Lougué, Ouagadougou, Burkina Faso, Ancien chef d’état-major de l’armée et ancien ministre de la défense nationale, le général en retraite Kouamé Lougué a été celui qui aura joué un rôle déterminent dans le changement qui est en train de se jouer actuellement à Ouagadou.

On se rappelle qu’il avait justement été éjecté du gouvernement de Ernest Paramanga Yonli II et remplacé par l’homme de main du président Compaoré, le colonel Gilbert Diendéré, sous prétexte d’avoir été informé de la tentative présumée de coup d’Etat d’octobre 2003.

Ce jeudi 30 octobre 2014, c’est ce même général Lougué qui a dirigé la troupe vers le palais présidentiel Kossyam pour dit-il « aller s’entretenir avec Blaise Compaoré ». Le médiateur attitré ou dictateur qui impose ses hommes à la tête des Etats africains (c’est selon…) a maintenant tout (ou presque) perdu devant la détermination du peuple Burkinabè devant l’officier l’air très populaire : le général Kouamé Lougué dont il faut désormais s’habituer…

Certains contacts de Guineematin.com à Ouagadougou, pensent que le pouvoir est en train de changer de main au Burkina Faso, en ce moment…

Des diplomates, médiateurs comme African Crisis Group et d’autres ONG s’efforcent à ramener le calme et faire sortir le pays de l’incertitude.

S’il faut prier et se préoccuper pour l’avenir de ce pays et du peuple frère du Burkina Faso, c’est un excellent message que les Burkinabès envoient en ce moment au monde et surtout aux dictateurs et pseudo démocrates africains qui se jouent de leur peuple. Car, cette entreprise satanique de Blaise Compaoré est en gestation dans beaucoup de pays du continent où les présidents tiennent à mourir le pouvoir…

Nouhou Baldé

Facebook Comments