Chérif Abdallah, GOHALe GOHA, organisation citoyenne de promotion et de protection des droits des Opérateurs  économiques a appris avec beaucoup d’émotion et de tristesse le sort réservé à nos compatriotes résidant en Angola.

En effet, d’après les informations à notre disposition, ces compatriotes font l’objet d’arrestation et de détentions arbitraires, le tout accompagné des traitements inhumains, cruels et dégradants. Un cas de décès  d’un Bissau Guinéen, d’origine Guinéenne  en la personne de Mohamed Mouctar Haidara  a même été signalé.

Le GOHA exprime son regret face à l’attitude des autorités Angolaise et au mutisme de nos autorités. Le GOHA, tient à rappeler que dans un passé récent, certains fils de la Guinée se sont sacrifiés au combat pour libérer  les terres  de ce pays que l’on croyait  frère.

Et que par ailleurs, ces  événements interviennent au moment où le pays est secoué par la fièvre hémorragique  à virus Ebola, moment au cours duquel, la Guinée  a plus que jamais, besoin de la solidarité Internationale.

Le GOHA interpelle le Gouvernement à prendre toutes mesures utiles en vue de  sécuriser  ces compatriotes comme cela se doit. Car aucun Etat ne doit admettre que ses ressortissants soient maltraités de la sorte, sans aucune réaction. Protéger ses citoyens partout ou ils sont fait partie des obligations d’un Etat qui veut être respecté.

Le GOHA invite le Gouvernement Angolais à respecter les normes internationales relatives au respect de la dignité et de la valeur humaine.

Enfin, le GOHA invite l’ensemble des fils et filles de la Guinée à témoigner une  solidarité agissante en faveur de ces compatriotes en détresse. Je vous remercie

Le Président

Cherif Mohamed Abdallah

www.gohainfo.com

Vous pouvez cliquez sur le lien ci-dessous pour accéder à la vidéo de cette déclaration

Commentaires