Abdourahmane Bakayoko, leader politiqueLe président des « Démocrates Guinéens » est de nouveau conduit en prison. A 9 heures 09 minutes, quand le jeune opposant était au téléphone avec Guineematin.com, il arrivait à ce moment à la porte de la maison centrale de Coronthie.

« C’est mon avocat qui m’a trompé. Il m’a dit d’aller au tribunal où j’étais sensé rencontrer le juge en sa compagnie pour faire le jugement. Mais, à mon fort étonnement, au lieu de jugement, on me ramène directement en prison », a dit le leader politique, avant de perdre le droit à la communication…

Conduit lundi dernier à la cour d’appel de Conakry, Abdourahmane Bakayoko a été abandonné dans la salle d’audience. Resté seul, l’opposant aurait pris contact avec son avocat qui l’aurait conseillé de prendre un taxi et rentrer à la maison…

 Nouhou Baldé

Commentaires