Makarena MarocainLes propos attribués au ministre de la Communication, Makanéra Alhousseiny Kaké dans une mosquée de N’zérékoré, peu après le drame de Womey ! Guineematin.com vous propose ci-dessous les deux discours (en français et en malinkhé) du ministre de la Communication et le démenti de ces propos…

Je prends la parole pour vous remercier. Notre président, professeur Alpha condé, ce qui s’est passé à Womey lui fait tellement de la peine qu’il n’arrive pas à dormir. Chaque fois, il nous appelle. Mais, deuxièmement, il ne veut pas que cela se répète.

On a  parlé  avec les sages, les autorités locales aussi ont pris beaucoup de dispositions. Les choses se passent comme on veut, donc on ne peut pas rester sans vous remercier. Surtout les musulmans, parce que c’est vous qui rapportez ce que dit notre religion : ‘’S’il y a des difficultés, cherchez refuge chez Dieu pour pardonner. Dieu aime le tolérant, donc augmentons de notre tolérance. Quant on fait ça, Dieu va nous aidez. Ce qui s’est passé est une épreuve de la vie. Dieu ne nous fait pas de don, mais plutôt Il nous paye. Il ne te paye pas, sans qu’il te mettre dans une difficulté. Il a créé les hommes pour le coucher devant les difficultés.

De la manière tu fais passer ça, c’est comme ça qu’Il te paye. Si tu sais que ce qui t’arrive est par sa volonté, Il te paye conséquemment. Dieu fait tout et ne se contredit jamais. C’est commence qu’on doit alors se comporter envers Lui.

Ce que nous pouvons faire, on le fait ; et, ce qu’on ne peut pas faire, on le laisse à Dieu. Dieu a créé trois groupes : les anges et leur a donné de l’esprit, ils n’ont besoin de rien que l’adorer ; les diables, en leur donnant le plaisir, tout ce qu’ils veulent ils le font parce que n’ont pas d’esprit ; et, enfin, Il a créé l’Homme et lui a donné tous ce qu’Il a donné aux deux premiers. Si son esprit le met sur la bonne voie, il est sauvé, mais si son esprit l’envoie à faire ce que fait un chien, tu vas le prendre comme on prend le chien.

Le président de la République nous a appelé des USA et nous a dit qu’il pense à vous et vous remercie et demande de ne pas accepter la violence, Dieu n’aime pas la violence.

Ce que vous devez faire, vous devez le faire et Dieu va vous aidez. Ce qui a été fait, les dispositions ont été prises. Tu peux ne pas gouverner le pays si tu ne fais pas respecter la loi. Les gens disent que notre régime là, cette année, les gens n’ont pas pu aller à la Mecque. Ceux qui connaissent le savent, ce n’est pas la première fois que cela arrive. Tout le monde connait l’accord de ‘’Doubébiya’’ (un accord qui permettra au musulman et mécréant d’accéder aux lieux saints à tour de rôle).

Beaucoup de décision ont été prises par rapport à ce qui s’est passé à Womey. Si Dieu accepte, vous allez le savoir.

Premièrement, comme ils ne veulent pas de sous-préfet, on va leur retirer le statut de sous-préfecture.

Deuxièmement, comme ils ne veulent pas être sauvés, nous n’allons pas leur envoyer de personnel de santé ; comme ils ne veulent pas la paix, on va leur envoyer des militaires et gendarment, ils vont rester, comme c’est ce qu’ils veulent.

Troisièmement, si les gens quittent là-bas pour allez quelque part, ils auront des problèmes et ceux qui les recevrons auront des problèmes. Ceux qui ont été appréhendés, la loi sera appliquée dans toute sa rigueur. Si Dieu accepte bien, s’Il accepte bien, on ne le dit pas sans son apport, ce qui s’est passé, je ne dit pas que ça ne se répétera pas ; mais, ce n’est pas pour demain.

Propos traduits par Abdoulaye Oumou pour Guineematin.com

Les éléments audio 

Le Ministre de la Communication, Alhousseiny Makanéra Kaké à N’zérékoré sur le drame de Womey (audio)

Le ministre de la Communication, Makanéra Alhousseiny Kaké à N’zérékoré sur le drame de Womey, en malinké (audio)

Makanéra Kaké à la RTG sur le drame de Womey, à son retour de N’zérékoré (audio)

Commentaires