Sidya Touré, président de l'UFR

Sidya Touré, président de l’UFR

Répondant à une question des médias sur le voyage du président Alpha Condé aux Etats-Unis pour un sommet Afrique-Amérique, le président de l’Union des Forces Républicaines (UFR), Sidya Touré a indiqué qu’on ne peut pas faire une présidence à coup de bluff.  

« Aller aux Etats Unis parce que Obama invite tous les leaders, c’est bien. Mais, vous savez, j’ai des remarques : l’essentiel est que depuis que ce gouvernement a été mis en place, vous avez un gouvernement socialiste en France qui est normalement d’obédience RPG Arc-en ciel. Donc, de l’international socialiste, je n’ai pas vu- depuis que Hollande est là- un chef de service, un directeur, un sous ministre, un secrétaire d’Etat où un ministre français fouler le sol guinéen. Ce que j’ai dit, ce sont des faits qu’on peut vérifier.

Maintenant, on se bat pour qu’au sein du parti socialiste on invite le président de l’Assemblée nationale pour qu’on ne dise pas que ça ne va pas. Mais, en réalité, aucun fonctionnaire français n’a mis le pied ici, depuis que Alpha Condé est là. Hollande vient, il se promène, il va dans un pays autour de la Guinée, mais, il n’arrive pas à Conakry. Donc, c’est cela la réalité.

Je crois qu’on ne peut pas faire une présidence à coup de bluff. Tous les jours, vous êtes entrain de prendre un évènement pour en faire une affaire nationale. On est entrain de parler des mêmes informations depuis le départ. Ce n’est pas ça la gouvernance. La gouvernance va au-delà, ce sont des questions essentielles qui sont liées à la vie de nos compatriotes.

Aller aux Etats-Unis, c’est bien, Obama va vous dire là-bas exactement ce qu’il faut faire chez vous. Avoir des institutions solides, faire en sorte que vos citoyens vivent mieux et que malgré les maigres moyens que les Etats africains disposent, ils peuvent faire encore mieux »

Mamadou Alpha Baldé pour guineematin.com

Pour voir un extrait de la déclaration du président de l’UFR, Sidya Touré, vous pouvez cliquer sur le lien ci-dessous :

Facebook Comments