Mouctar Diallo Président des NFD

Mouctar Diallo
Président des NFD

Le drame enregisté dans la soirée du 29 juillet dernier à la plage de Rogbané, à Touyah, continue de susciter la compassion des acteurs politiques et sociaux. Le parti dirigé par l’honorable Mouctar Diallo, les Nouvelles Forces Démocratiques (NFD), n’est pas en reste.

Ci-dessous, Guineematin.com vous propose l’intégralité de la déclaration de ce parti :

DECLARATION DE NFD SUR LE DRAME DE ROGBANE

«  L’Etat a l’obligation de sécuriser les populations »

Les militants, sympathisants et responsables du parti NFD (Nouvelles Forces Démocratiques) ont appris avec consternation le drame qui s’est produit le mardi 29 juillet 2014 à la plage Rogbané de Taouyah à l’occasion d’un concert musical. Cette tragédie a fait trente quatre (34) morts, tous des adolescents et jeunes et une centaine de blessés.

Tout en présentant nos condoléances les plus attristées aux familles éplorées et au peuple de Guinée, nous prions pour que Dieu les accueille dans son Paradis et pour le bon rétablissement de tous les blessés.

Pour nous, cette tragédie est incompréhensible, elle est inadmissible. Rien ne peut justifier que pour un simple évènement culturel de réjouissance qu’il y ait même un blessé a fortiori un mort.

Ce drame gravissime est d’autant incompréhensible qu’il est une répétition d’un autre drame récent qui avait occasionné dix neuf (19) morts, le 1er janvier 2014 à la plage de Lambanyi dans la même commune de Ratoma.

Le laxisme, la légèreté, la banalisation de l’être humain, l’impunité caractérisant notre système de gouvernance à tous les niveaux ont favorisé cet autre drame au cours de la même année.

NFD demande qu’une enquête sérieuse soit immédiatement menée pour situer toutes les responsabilités et tirer toutes les conséquences pour que plus jamais ça en Guinée. Les Guinéens ont droit au divertissement, les artistes ont droit à des prestations et l’Etat a le devoir de les sécuriser.

NFD demande à l’Etat de prendre toutes les dispositions pour la mise en place d’infrastructures modernes et adéquates permettant d’abriter des activités culturelles et sportives en faveur de la jeunesse Guinéenne.

 Conakry, le 30 Juillet 2014

 Le Bureau Exécutif National

 

Facebook Comments