ONU à SékoutouréahSékhoutouréya, 20 octobre 2014 – Le Président de la République, le Professeur Alpha Condé, a reçu en audience ce lundi 20 octobre 2014 au Palais Sékhoutouréya, les organisations du système des Nations Unies en Guinée et la coordination nationale de lutte contre Ebola. Le but de cette rencontre était de renforcer la riposte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola.

De ce fait, le coordonateur de la crise Ebola au niveau du système des Nations unies en Guinée, Marcel Rudasingwa, a promis beaucoup plus d’engagement de son institution dans la riposte contre cette épidémie.

Le Président de la République, le Professeur Alpha Condé, a de son côté, recommandé le renforcement de la communication et de la sensibilisation.

A l’issue des entretiens, le docteur Sakoba Kéita, coordinateur national de la lutte contre Ebola, est revenu sur l’objectif de cette audience : « L’objectif des entretiens avec le Président de la République se situe dans le contexte accéléré de la mise en œuvre des mesures de riposte contre Ebola, notamment dans le cadre de la prise en charge et la construction des centres de traitement et de transit. Deuxièmement, le renforcement de la surveillance afin que nous ayons un taux de suivi à 100% et troisièmement, c’est intensifier la communication pour la sensibilisation. Déjà nous avons l’annonce de renforcement par l’appui de nos partenaires et à la tête les Nations Unies qui sont représentées ici et qui vont venir renforcer notre équipe. Et M. le Représentant de l’OMS a eu le privilège de prendre part à la dernière réunion d’Accra pour marquer la volonté de la Guinée et de ses partenaires à  accélérer la riposte pour le contrôle de cette maladie ».

Même son de cloche chez le coordonateur de la crise Ebola au niveau du système des Nations unies en Guinée qui a indiqué : « Suite à ce que vient de dire Dr Sakoba, ensemble, avec nos collègues du système des Nations Unies ici en Guinée, nous nous sommes engagés à rencontrer M. le Président de la République pour apporter un appui beaucoup concerté et beaucoup plus structuré. Parce que nous sommes en train d’évoluer vers zéro cas d’Ebola dans le pays. Ce que nous avons fait à la rencontre que nous avons tenue à Accra, le système des Nations Unies s’est réuni pour s’interroger, combien nous saurons beaucoup plus utiles, efficaces en apportant un appui à la riposte contre Ebola. Demain matin, le Représentant spécial des Nations Unies pour la lutte contre Ebola dans cette région viendra ici et sera reçu par M. le Président pour expliciter en détail ce qui s’est passé à Accra et qui affiche que le leadership, l’engagement de l’Etat seront soutenus par le système des Nations Unies ».

 Le Bureau de Presse de la Présidence

Facebook Comments