ufdg-tomboLe vice-président de l’UFDG chargé des questions électorales, monsieur Bano, accompagné d’une forte délégation, a installé des bureaux de son parti au quartier Tombo, dans la commune de Kaloum, le samedi 1er octobre 2016. Ces bureaux (composés de 17 personnes par bureau) sont respectivement composés de celui des jeunes, des femmes, le grand bureau et le bureau des sages, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

C’est la concession de Madame Kourouma Fatimatou Touré, la présidente du bureau des femmes, qui a servi de cadre à cette cérémonie. Après la validation de ces bureaux, et avant même que monsieur Bano Sow ne prenne la parole, c’est Yamoussa Bangoura dit « Mothi », ex-secrétaire général du RPG à Kaloum, devenu secrétaire général de la section UFDG de Sandervalia, qui a tenu des propos très durs à l’endroit de son ancien mentor et président de la République, le Professeur Alpha Condé, avant d’inviter les indécis à rejoindre l’UFDG.

ufdg-tombo-jpg0« Vous savez, beaucoup de personnes me connaissent ici à Kaloum, ils savent que j’étais au RPG. Mais, aujourd’hui, la vérité a prévalu sur le mensonge. N’ayez pas peur ; moi, je parle à visage découvert, les gens vont me voir à la télé et sur Internet. Est-ce qu’un Président qui passe tout son temps à voyager peux aider son peuple ? », demande-t-il ! « Non » répondent en chœur les militants. « Alors, venez à l’UFDG, c’est ici qu’il y a la vérité », a demandé l’ancien responsable local du RPG, en langue nationale Soussou.

Pour sa part, dans son discours, monsieur Bano Sow, deuxième vice Président des de l’UFDG, chargé des affaires politiques, s’est dit heureux de la forte mobilisation et surtout de l’engouement qui caractérise les responsables des dits bureaux. « Vous avez respecté toutes les conditionalitées requises pour avoir un bon bureau. Vous avez dans les bureaux suffisamment de femmes. En fait, comme l’a dit B52, si toutes les femmes que je vois ici supportent le parti, dans Tombo, ce sera ainsi dans toute la commune de Kaloum que le parti est supporté », s’est-t-il réjoui.

Par ailleurs, Bano Sow a exhorté les membres des nouveaux bureaux, à compléter le travail qui a commencé, celui de faire adhérer le maximum de personnes. « Nous n’avons pas pu rencontrer certainement toutes les personnes qu’on devrait rencontrer à Tombo ; votre travail, c’est de continuer à les démarcher. Parce que par la grâce de Dieu, aujourd’hui, les citoyens guinéens ont compris, les militants des autres partis ont compris qu’ils ont été trompés. Beaucoup de personnes ont compris qu’elles ont été trompées parce qu’il y a eu de la manipulation. Et, c’est pourquoi, aujourd’hui, nous de l’UFDG, notre travail, c’est d’ouvrir les bras et de recevoir tout le monde », a-t-il expliqué avec une certaine insistance.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél.: (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Guineematin