C’est dans la matinée de ce jeudi, 27 juillet 2017, que le procès intenté par le commissaire Joachim Baaba Milliomono contre madame Martine Condé, la présidente de la Haute Autorité de la Communication (HAC), a connu son épilogue. Et, de la plus belle des manières pour la patronne de l’institution de régulation des médias en Guinée, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était au tribunal.

Ainsi, le tribunal, présidé par Mohamed Chérif Sow, a renvoyé madame Martine Condé à des fins de poursuites pour délits non constitués, tout en déboutant le commissaire Joachim Baaba Millimono, « condamné » à payer les charges liées au procès.

Comme on le sait, depuis un peu plus d’un mois, madame Martine Condé répondait aux accusations de son commissaire qui l’accusait d’abus d’autorité, de menaces, de violence, etc.

Après le prononcé du verdict par le président du tribunal, monsieur Mohamed Chérif Sow, l’avocat de la patronne de l’institution de régulation des médias en Guinée, maître Doura Chérif, n’a pas caché sa satisfaction. Au contraire, très déçu de l’issue de ce procès qu’il jurait de remporter, maître Salifou Béavogui, l’avocat du plaignant, a annoncé qu’il va interjeter appel de ce jugement…

A suivre !

Alpha Mamadou Diallo est au TPI de Kaloum pour Guineematin.com

Commentaires