ZogotaDeux ans après le massacre de Zogota, le parti ‘’Bloc Libéral’’ réclame justice pour toutes les victimes et s’inclinent pieusement devant la mémoire des victimes de cet crime politico-économique. Zogota est le nom d’un village situé à 70 kilomètres de N’zérékoré et qui a été attaqué par des agents de la sécurité la nuit du 3 au 4 août 2012, faisant cinq morts et plusieurs blessés.

Dans une déclaration produite à l’occasion du deuxième anniversaire de ce massacre, le Bloc Libéral a rappelé « qu’il y a maintenant deux (2) ans qu’une expédition  criminelle des forces de défense et de Sécurité guinéennes attaquaient nuitamment le village de Zoghota… Cette unité qui a attaqué ce village était constituée d’un contingent  composé de militaires, gendarmes et policiers, et à bord de plus d’une dizaine de camions, qui malencontreusement  a surpris les paisibles citoyens qui dormaient, après une longue journée de labeur ».

Après avoir expliqué le processus et les étapes franchies durant les deux ans par des ONG de défense et de protection des droits humains, le Bloc Libéral invite le peuple de Guinée et la Communauté Internationale à s’unir à lui pour exiger du Président Alpha Condé et de son gouvernement, le dédommagement immédiat des victimes et l’ouverture d’enquêtes sérieuses sur les tueries de Zoghota.

Par ailleurs, le parti de Dr. Faya Millimono a demandé au Président de la République d’arrêter de protéger les instigateurs et les auteurs de ces crimes, pour qu’ils soient arrêtés et traduits en justice pour répondre de leurs crimes.

Assy Diallo

 

 

Facebook Comments