Mamadou Diouldé Barry, leader des jeunesIls sont au total 25 jeunes leaders, issus  de 6 formations politiques de la commune de Matoto, à avoir été outillés, les 11 et 12 octobre, en gestion des collectivités à la base. C’est une initiative de l’association ‘’La Nouvelle Voie de Matoto’’ qui vise à « avoir une structure de jeunes évoluant dans des partis politiques différents,  qui peuvent travailler ensemble et avoir la même vision, les mêmes objectifs, à savoir la défense des intérêts de la commune de Matoto », a confié M. Mamadou Diouldé Barry, coordinateur général adjoint de ladite association.

Poursuivant, M. Barry ajoute : « au cours de ces échanges, nous avons senti l’énergie de la nouvelle génération qui souhaite créer, produire et qui a l’ambition d’être bâtisseur de l’avenir. Cet atelier nous a permis de satisfaire en partie de nombreux besoins dont la formation des 25 jeunes des partis politiques du RPG, de l’UFDG, de l’UFR, du PEDN, du RDIG et du PUSD. Ces jeunes ont été formés sur le fonctionnement et la gestion d’une mairie, sur ces recettes et dépenses, tout comme sur son budget de fonctionnement », a-t-il précisé.

Mamadou Diouldé Barry a ensuite réitéré l’engagement de son association à accompagner les jeunes désignés par les partis politiques concernés pour qu’ils soient des conseillers communaux à l’avenir.

L’ancien vice-maire de la commune de Matoto a félicité les organisateurs de l’atelier tout en disant que «la gestion d’une commune n’est pas facile, elle mérite une maitrise des paramètres de la gestion des collectivités », a confié M Ibrahima Soumah.

Il a enfin souhaité que cette formation permette aux bénéficiaires de s’approprier de tous les outils nécessaires à une bonne gestion des communes, dans la perspective des prochaines élections communales.

Fatoumata Yacine Sylla 

Facebook Comments