Une carte de membre du RPG

Une carte de membre du RPG

M’Bani Sangaré est le secrétaire général de la jeunesse du RPG arc-en-ciel, le parti qui est actuellement au pouvoir. Il se prononce ici dans le débat qui a tendance à rendre le premier responsable de la commune de Ratoma, le président de la délégation spéciale, comme étant le premier responsable (donc coupable) du drame enregistré hier à la plage de Rogbané, au quartier Taouyah, commune de Ratoma. 

A rappeler que le bilan actuellement donné aux médias annonce 52 victimes dont 33 morts : 18 filles et 15 garçons.

Ci-dessous la réaction de monsieur M’Bani Sangaré, au micro de Guineematin.com

« Est-ce que le maire est sensé connaitre tous les concerts, toutes les manifestations, toutes les organisations à caractères juvéniles qui se passent le même jour, est- ce qu’il est sensé couvrir tout ça ?

La ville est structurée chacun gère son domaine. Dans la commune, il y a ce qu’on appelle  les services spécialisés qui gèrent les différents endroits et espaces aménagés. Donc,  il n’est pas sensé être au courant de tout ! Il fait confiance qu’à même à ses collaborateurs. Il ne faut pas quand même que vous teniez le maire comme le bouc-émissaire.

Ce qui reste clair, moi, je ne condamne pas quand on organise dans une plage aménagée à cet effet. Seulement, on devrait prendre toutes les mesures adéquates pour maintenir la sécurité nécessaires pour éviter ces genres de situations.

La responsabilité se situe au niveau des organisateurs….  »

Propos recueillis par Issiaga Bakayoko pour Guineematin.com

Facebook Comments