Honorable SoumahCe dimanche 21 septembre la coordination de la basse Guinée a apporté sont soutient à l’ancien maire de Dixinn, après l’attaque qu’il a subi à son domicile du quartier Béhenzin.

Au sotir de cette rencontre, l’honorable Aboubacar Soumah, député UFDG à l’Assemblée nationale affichait plutôt une satisfaction : « C’est un sentiment de satisfaction, si ma communauté, après avoir appris les menaces proférées qui ont commencé à être mises en application, à travers la visite de mon domicile avant hier nuit. Si ma communauté se mobilise pour demander à l’autorité de l’Etat de prendre ses responsabilités, ça ne peut être qu’un sentiment de satisfaction. Et, je suis vraiment satisfait. »

A la question de savoir, s’il y a une idée sur les personnes qui l’auraient menacé le député répond : « Oui, le monsieur qui ma appelé au téléphone, dont le numéro est connu, est déjà dans la main des autorités compétentes. Moi, je continuerai à dire que c’est lui et à travers lui les déclarations qu’il m’a faites, Docteur Bano de la présidence et le secrétaire administratif du RPG Arc-en-ciel, monsieur Komara sont les co-responsables de ce qui se passe ».

S’agissant du lien de celui qui l’a menacé et le meurtrier d’Amadou Oury Diallo, le président de la section motard de l’UFDG, l’honorable Soumah explique : « Naturellement, il y a un lien de causalité, parce que c’est lui qui m’a déclaré pour la première fois, à 6heures 30′ que Amadou Oury est déjà mort…»

Parlant de l’attaque de son domicile, l’ancien maire PUP de Dixinn précise : « Ils n’ont rien pris, ils ont endommagé la voiture. Même les radios qui devraient emporter ils n’ont rien emporté, ils ont détruire tout et laissé sur place. Ils ont cru qu’avec ces bruits, si j’étais à la maison, j’allais sortir. Ils auraient fait ce pour quoi ils étaient là…».

A signaler que lors de cette rencontre le ‘’Kountigui’’ de la Basse Côte, Elhadj Sékhounna Soumah a lancé deux semaines aux autorités de tout mettre en œuvre pour situer les responsabilités dans cette affaire et exige que les attaques s’arrête enfin car le peuple de Guinée en a marre maintenant. L’autorité coutumière de la Basse Guinée a aussi émis sont souhait de destitution du ministre de la Santé, car il a failli dans sa lutte contre Ebola…

Abdoulaye Oumou pour Guineematin.com

Facebook Comments