Le ministère du plan et de la coopération internationale est actuellement miné par une crise interne. A la tête de cet important département, l’ancienne épouse du professeur Alpha Condé n’est pas en odeur de sainteté avec deux de ses directeurs, a appris Guineematin.com d’un responsable du ministère.

Selon notre informateur, qui a requis l’anonymat, depuis deux mois, madame la ministre, Hadja Mama Kanny Diallo, surnommée par certains Guinéens « l’autre Première Dame de la République » ne s’entend pas avec deux hauts cadres de son Département. Il s’agit de monsieur Siaka Cissoko, directeur national de l’intégration africaine et de monsieur Daouda Kanté, directeur national du fonds de développement économique et social.

Siaka Cissoko, directeur national de l’intégration africaine

Daouda Kanté, directeur national du fonds de développement économique et social

Et, en plus de cette ambiance loin de la belle collaboration, madame Kanny Diallo a décidé, le 27 mars dernier, d’adresser un avertissement à ces deux cadres pour absence à leur service.

Depuis, Siaka Cissoko et Daouda Kanté- pris désormais comme des parias du Département- ne sont plus admis au conseil de cabinet…

Jusqu’où est prête à aller Hadja Kanny Diallo contre ces deux anciens du ministère de la coopération internationale ?
A suivre !

Ci-dessous, la copie de la note de service : 

Commentaires

No Comments