Alpha CondéLe porte-parole du mouvement femmes et jeunes pour le développement de Tougué qui milite pour la réélection du Pr Alpha Condé en 2015 reçoit des menaces de la part de certains jeunes de Labé favorables à l’opposition, a appris Guineematin.com d’une source officielle.

Selon des minutes des services spéciaux de l’État, une réunion secrète bien infiltrée aurait été tenue mercredi soir à Dar-Es-Salam, un secteur du quartier Donghol dans la commune urbaine de Labé pour préparer une insurrection populaire contre le sieur Samba Camara.

A cette occasion, les participants auraient été invités par un responsable de l’opposition à mobilier les associations de jeunesse pour demander la destitution de Samba Camara de son poste de chef CECOJE (Centre d’Ecoute, de Conseils et d’Orientation des Jeunes) de Labé. La cible est reprochée d’avoir lancé un mouvement de soutien au Pr Alpha Condé dans les fiefs de l’opposition.

Même qu’un directeur d’école primaire de la commune urbaine de Labé a été entendu dans une communication téléphonique en train d’inviter des jeunes leaders à s’organiser pour détruire Samba Camara.

Les services de police ont immédiatement pris des dispositions utiles de protection discrète et de surveillance de l’enseignant incitateur à la violence en question dans ses mouvements et contacts.

En plus, des proches de Samba Camara, regroupés sous le label des amis de Tougué s’organisent pour la riposte en cas d’attaque contre le porte parole du mouvement.

Diallo Idrissa pour Guineematin.com

Facebook Comments