image« Ce rapport d’audit est vraiment étonnant surtout quand on sait que Le e fils d’Alpha Condé, son épouse et son petit clan autour de lui ont leurs tentacules dans tous les marchés publics du pays », a réagit l’honorable Ousmane Gaoual Diallo au micro de guineematin.com

Après la publication du rapport d’audit par l’inspecteur général d’Etat, Oumar Massoud Thiam, voici les réactions à chaud de l’honorable Ousmane Gaoual Diallo, député uninominal de l’UFDG pour la circonscription électorale de Gaoual. Lisez !

« Nous avons suivi avec attention la diffusion inhabituelle du rapport d’audits tant attendu depuis de nombreuses années qui seraient compromettant pour un certain nombre de leaders. Je sais qu’ils visent principalement le Président de l’UFDG. Alors à la lecture de ce qui a été publié, il ressort plusieurs choses : d’abord sur la forme, la personnalité qui a présidée la rédaction de cet audit c’est monsieur Ousmane Kaba dont on sait qu’il était membre des gouvernements dont on cherche à éclaircir la gestion. Et on sait aussi qu’au moment de la rédaction de ce rapport, il était leader d’un parti politique, donc adversaire politique du Président de l’UFDG. Ce qui laisse à croire que s’il y avait des choses incriminantes pour le Président de l’UFDG, les Guinéens l’auraient su.

Il ressort aussi que sur l’affaire de Friguia, des chemins de fer, on ne parle absolument pas d’Elhadj Cellou Dalein Diallo. Ni de son implication éventuelle. Sur le dossier de la privatisation d’Air Guinée, on nous apprend avec beaucoup de sérieux qu’il aurait instruit au Directeur chargé des privatisations de rédiger une lettre à l’intention de son ministre de tutelle, le ministre de transport. On a
parlé de M. Ibrahima Camara ce qui fait partir des prérogatives qui sont réservées à un ministre.

Il est aussi important de rappeler que seul le ministre des Finances est habilité à fixer les prix des objets qui relèvent du patrimoine de l’Etat.

C’est ce qui a été fait, on a vu qu’il y a un décret qui a fixé le prix à 5 millions de dollar donc on ne voit pas ce qui est incriminant pour le président de l’UFDG et d’ailleurs pour quelques personnalités que ce soit.

S’il y a des acteurs qui peuvent répondre de quelque chose, c’est peut être l’acheteur qui n’a absolument pas payé toute la somme due. Cela n’engage et ne regarde absolument pas le président de l’UFDG.

Vous vous souviendrez qu’il y a quelques semaines, on entendait le Président Alpha Condé dire qu’Elhadj Cellou était ministre de transport, il y avait Air Guinée. Qu’il aurait été responsable de quelque chose dans cette affaire. Vraiment c’est une déception absolue, encore une fois le chérif Alpha Condé se trompe absolument de
chemin.

Alors qu’est ce que vous comptez faire au niveau de l’UFDG ?

Rien. Je pense que nous n’allons pas nous préoccuper de ça. Alpha Condé est entrain de faire des crimes aujourd’hui en Guinée. Un des crimes majeurs, c’est de falsifier les statistiques d’habitation des populations Guinéennes. Il vient de nous produire un recensement général de la population qui discrimine de façon systématique des régions entières de la Guinée pour en faire de la région de Kankan la plus importante de la Guinée. C’est incroyable quand on connait le peuplement rapide de la capitale Conakry. Ça veut dire qu’il est entrain d’aller dans l’idée de préparer la gigantesque fraude qu’il entant mettre en place et qui va certainement précipiter le pays vers des lendemains incertains.

Donc, Alpha Condé est entrain de commettre un crime et c’est ce qu’il veut masquer. Au moment où les Guinéens sont entrain de s’interroger sur les statistiques du recensement, au moment où le dialogue est entrain d’être renoué, il cherche à créer des foyers d’attention pour que les Guinéens aient de quoi s’occuper pour le laisser faire son crime tranquillement.

Et puis, la publication de cet audit ne nous dit absolument pas comment ont été utilisé les 700 millions de dollar qu’il a encaissé et dont tous les Guinéens savent. Et qu’est ce qu’on fait de sa gouvernance depuis plus de trois ans. Quant il dit qu’il a mis 1 milliard de dollar dans l’électricité et les Guinéens broient toujours du noir, c’est vraiment étonnant et surtout quand on sait que son fils, son épouse et son petit clan autour de lui ont leurs tentacules dans tous les marchés publics du pays. C’est étonnant de voir le président de la République s’occuper des affaires de 2002 qui n’apporte rien et qui n’incrimine personne.

Nous nous attendions à ce qu’il nous prouve que le président de l’UFDG est mêlé à quelques malversations financières que ce soit. Ça nous aurait permis de nous dire qu’il y a quelque chose à regarder dedans mais rien. »

Propos transcris par Mamadou Alpha Baldé pour Guineematin.com

Facebook Comments