Le Premier Ministre, Chef du gouvernement guinéen, fait encore parler de lui en mal.  Alors qu’il n’a pas fini d’essuyer les quolibets  de l’opposition, qui l’accuse de n’avoir pas assumé ses responsabilités en mettant à temps un cadre de concertations, voilà Mohamed Saïd Fofana soupçonné de mettre du bâton dans les roues des mouvements de soutien crées pour la réélection d’Alpha Condé en 2015. Des confrères ont joué le jeu, moyennant des espèces sonnantes et trébuchantes, pour taper sur ces personnalités.

Aujourd’hui, aux yeux de plusieurs observateurs, Mohamed Saïd Fofana joue les trouble-fêtes  au sein de la mouvance qui se débat, comme un beau diable, à faire réélire le Président Condé en 2015. Des personnalités de la famille présidentielle et des proches d’Alpha Condé seraient dans le collimateur du Premier Ministre. Apparemment, Mohamed Saïd Fofana cherche à préserver son fauteuil de Premier Ministre, sans se soucier du fauteuil d’Alpha Condé qui l’a nommé.

Mais notre Premier Ministre, incapable à présenter une véritable stratégie gouvernementale devant les députés, devrait chercher à balayer devant sa porte au lieu de s’occuper des mouvements de soutien à Alpha Condé.

Aujourd’hui, les hommes de culture guinéens sont très fâchés contre Mohamed Saïd Fofana. Celui-ci est passé devant l’Assemblée Nationale sans dire un mot sur la culture guinéenne. Pourtant, il y a un ministère de la Culture et du Patrimoine Historique.  Les artistes attendent le premier ministre de pied ferme. Et, ce 24 juin, ils vont tenir une conférence de presse pour le rappeler à l’ordre.

Commentaires