sarekalyRien ne va plus entre les citoyens de la sous-préfecture de Sarékaly (l’une des 13 sous préfectures, située à environ 7 kilomètres du chef lieu de la préfecture de Télimélé) et leur sous-préfet, monsieur Alseny Bangoura, a appris Guineematin.com, de sources dignes de foi. Ils ne demandent ni plus ni moins que le départ de monsieur Bangoura, contre lequel plusieurs accusations pèsent.

Dans une plainte que la commune rurale a adressée au préfet de Télimélé et dont Guineematin.com a obtenu copie, les citoyens reprochent à monsieur Alseny Bangoura d’avoir contracté une dette au district de Ley Legguel, s’élevant à 4 280 000 francs guinéens depuis plus de deux ans et qu’il refuse de payer.

Par ailleurs, dans la même plainte adressée à Amara Lamine Soumah, il est reproché au sous-préfet de Sarékaly de « rupture de collaboration » avec les autorités communales, mais aussi de « détournement d’une femme… ». C’est pour toutes ces raisons que les sages, les membres de la commune rurale, les présidents des districts, les jeunes…..veulent se payer la tête de monsieur Alseny Bangoura.

Ce mardi, l’affaire est en discussion entre le préfet, le sous-préfet, mis en cause et les plaignants à Sarékaly.

Nous y reviendrons.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineemarin.com

Tél. : 628 17 99 17

 

Facebook Comments