Sadou Kéita Gouverneur de la région administrative de Labé

Sadou Kéita
Gouverneur de la région administrative de Labé

Après trois jours de négociations,  le gouverneur de la région administrative de Labé n’a pas réussi à aplanir les divergences entre l’opposition et la délégation spéciale de la commune urbaine de Tougué, a appris Guineematin.com

Selon Mamadou Sakho Barry du bureau fédéral UFDG, le gouverneur de Labé n’a pas accepté de dissoudre la délégation spéciale actuellement rejetée par les responsables et militants de l’opposition de Tougué. Sadou Keita aurait voulu que la délégation spéciale reste en fonction et que les autorités concernées par la plainte de l’opposition renoncent à leurs postes de responsabilité dans les structures du RPG Arc-en-ciel.
Mais, le député uninominal de Tougué, l’honorable Alpha Mamadou Baldé estime que la composition de la délégation spéciale de la commune urbaine doit refléter la carte politique de la préfecture dans laquelle l’opposition est largement majoritaire.

En plus, Mamadou Sakho Barry révèle que le secrétaire général des collectivités décentralisées de Tougué, Mory Ali Arafan Oularé qui a servi comme vétérinaire dans cette préfecture pendant plus de 20 ans, est régulièrement cité dans des affaires de vol de bétail devant la Justice de Paix de la localité. Il est aussi accusé d’adultère par de nombreux chefs de familles.

C’est pour toutes ces raisons qu’après le départ du gouverneur de région qui est rentré à Labé ce lundi 1er septembre, l’opposition a décidé de continuer le sit-in devant la mairie de Tougué  dans le but d’empêcher la délégation spéciale d’y accéder, sans violence, précise-t-on.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

 

Facebook Comments