FouleComme nous l’annoncions dans nos dépêches précédentes, la ville de Labé a été secouée ce jeudi 6 novembre 2014, suite à un débat organisé à la radio GPP Fm, dans son émission ‘’Fënsitën’’. Les invités du jour, Abdourahmane Bakayoko, président du parti ‘’Les Démocrates Guinéens’’ et Aliou Sampiring Diallo, représentant de l’UFDG se seraient attaqués à l’antenne, selon plusieurs témoignages concordants.

Mais, chaque fois que Bakayoko s’est senti attaqué, il retournait l’attaque contre le leader de l’UFDG (qu’il a pris pour son égal et adversaire) et non se contenter de répondre au représentant de ce parti avec lequel il partageait le plateau. C’est ainsi, quand Aliou Sampiring a taxé Bakayoko d’impoli, ce dernier aurait répondu que Cellou Dalein n’était pas plus poli que lui, etc. Le leader du parti ‘’Les Démocrates Guinéens’’ aurait retourné toutes les attaques de son vis-à-vis contre le président de l’UFDG.

 voiturevoiture3voiture6

La goûte d’eau qui aura fait déborder le vase

Tous les témoignages recueillis au téléphone de Guineematin.com concordent que la réaction du jeune politicien la moins appréciée de Labé aura été sa réponse à la question portant sur les raisons de sa défaite à Tougué, sa préfecture d’origine où Abdourahmane Bakayoko s’était porté candidat aux dernières élections législatives. « Cellou Dalein est allé mentir sur moi en disant que je suis avec la mouvance présidentielle », aurait notamment argumenté Bakayoko à l’antenne. Et, il n’en fallait pas plus pour déchainer les fans de Cellou Dalein Diallo qui ont envahi la radio et brûlé la 4×4 du jeune politicien garée à l’entrée de la radio (avec tout le contenu du véhicule) ; même si d’autres personnes relativisent cette spontanéité et accusent certains d’être derrière ce qui est présenté comme un mouvement spontané…

Bakayoko ne s’excusera pas

Selon des informations confiées à Guineematin.com, au moment où la population était déchaînée et en voulait à mort au jeune leader politique, la radio aurait proposé à Abdourahmane Bakayoko (qui y était encore) de ‘’monter’’ à l’antenne pour s’excuser afin de pouvoir calmer la vile. Mais le patron des ‘’Démocrates Guinéens’’ aurait dit préférer mourir que de ravaler ce qu’il a dit et qu’il maintient bel et ben ses propos…

Abdourahmane Bakayoko n’est pas en prison

Durant de longues heures, les forces de l’ordre et les jeunes révoltés ont échangé d’yeux inamicaux dans les environs de la radio GPP Fm Labé. « C’est à l’approche du crépuscule que la ville a retrouvé son calme », a-t-on confié à Guineematin.com dans la nuit de ce jeudi. Sur la destination du leader politique, « Les forces de l’ordre l’ont aidé à sortir pour le mettre en sécurité, pas en prison », a-t-on dit à Guineematin.com

GPP Fm n’a pas changé de programme, malgré les troubles liés à son émission à Labé

La radio GPP Fm a continué ses programmes habituels, malgré les troubles à Labé, a témoigné Ibrahima Timbo Diallo, rédacteur en chef de la radio. «Ce n’est pas la radio qui a été attaquée. Nous n’avons enregistré aucun dégât. Même un cailloux n’a pas été jeté à la radio », rassure ce responsable de GPP Fm, joint au téléphone par Guineematin.com.

A rappeler que cette émission débat d’une si grande polémique- et sans doute dont on parlera longtemps en Guinée- a été animée au studio de GPP Fm Labé par le duo Alpha Boubacar Diallo et Bah Sanoussy.

Nouhou Baldé

Guineematin.com vous propose ci-dessous quelques images suite à cette manifestation

Commentaires