A l’occasion de l’assemblée générale hebdomadaire de ce samedi 3 juin 2017, présidée par Hady Barry, secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, plusieurs personnalités du RPG arc-en-ciel étaient présentes, rapporte le journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Essentiellement, la rencontre d’aujourd’hui a porté sur la réunion des membres du bureau politique national du RPG arc-en-ciel demain au siège ; la rencontre de la CEDEAO au Libéria où on examinera la demande d’adhésion du Maroc et à laquelle participera le Premier ministre israélien ; et, l’actualité politique de la Guinée.
Parlant justement de ce dernier point et particulièrement de la confrontation verbale entre le président Alpha Condé et les étudiants guinéens, Sanoussy Bantama Sow estime que « c’est un non évènement ».

Seulement, sur ce sujet, le ministre conseiller à la présidence de la République a tenu à adresser une demande claire au chef de l’Etat pour que ce dernier respecte ses engagements. « Nous, ce qu’on peut demander humblement au président de la République, en tant qu’ancien président d’étudiants dans les années 70, c’est de revenir sur ce qu’il a dit. Parce qu’il a dit qu’il arrête la distribution des tablettes. Nous lui demandons humblement, excellence monsieur le président, de respecter ça, de respecter ça et continuer à outiller l’étudiant guinéen », a dit Bantama Sow, souhaitant que les étudiants guinéens puissent concurrencer les étudiants sénégalais et autres.

Parlant des critiques qui fusent de partout depuis que le président Alpha Condé s’est fait huer au palais du peuple par les jeunes, Bantama Sow a précisé : « nous, on a promis beaucoup de choses au peuple de Guinée, notre préoccupation d’aujourd’hui, c’est de respecter les engagements que le président de la République a pris face à la Nation ».

Faisant allusion au principal opposant au régime, Cellou Dalein Diallo, Bantama Sow n’a pas aimé que l’UFDG demande d’arrêter de parler du budget alloué au chef de file de l’opposition : « certains se cachent, en catimini, faisant leur mariage entre quatre personnes… », dit-il, décrochant les applaudissements de l’assistance.

A suivre !

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 621 09 08 18

Facebook Comments

Guineematin