Elhadj Mohamed Aliou est l’élu de Ratoma, membre du groupe libéral-démocrate et de la commission des mines, commerce, industrie, hôtellerie et tourisme. Cette semaine, il s’est indigné au micro de Guineematin.com de la modification du chronogramme, adopté le 7 septembre par la plénière. Les raisons, selon lui, « les chronogrammes de l’Assemblée sont établis par la réunion du Bureau et la Conférence des présidents. Cette fois-ci, c’est une commission qui a établi le programme en lieu et place des ayants droit ».

Et, ce n’est pas tout ! L’opposant relève, en plus du non respect de la procédure, des incohérences dans le travail. « Ils ont planifié l’étude en faveur de deux entreprises qui sont opérationnelles sur le terrain depuis des années. Nous avons dit que compte tenu des enjeux de ces avenants, nous ne pouvons pas faire une étude à la va-vite de ces documents et donner une suite favorable. Puisqu’il faut voir les pour et les contre de ces avenants là. Vu qu’ils portent sur l’avenir du pays », justifie t-il.

Pour cet opposant parlementaire, « qu’il s’agisse d’une procédure d’urgence ou lente, il s’agit de l’avenir du pays. Il s’agit de donner des domaines d’exploitation à des sociétés minières. Et nous savons que la Guinée est un pays minier par excellence. La CBK est détentrice d’un permis d’exploitation qui reste valable au moins pour dix ans encore. Pour ce qui concerne le projet Dian Dian, il a bénéficié d’un permis signé depuis 2000.

Nous sommes en 2017, nous n’avons vu aucune opération sur le terrain et on nous demande de faire un avenant de 25 ans de plus sur la durée d’exploitation alors qu’ils n’ont rien fait sur le terrain. Soit une durée totale de 50 ans pour une société qui n’est pas opérationnelle depuis 17 ans. Nous ne pouvons pas faire ce travail sans avoir tous les éléments d’appréciation et les arguments nécessaires pour le bien du pays », explique cet élu.

En tout état de cause et en l’état, le groupe libéral-démocrate a déjà décidé d’opposer son vote à ces avenants, avertit l’honorable Bah, « nous n’acceptons pas ce chronogramme et nous voterons contre ces avenants sollicités par Rusal », a conclu le député uninominal de Ratoma.

Abdallah Baldé pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Commentaires