cadavresDans un communiqué transmis aux médias par le bureau de presse de la presidence de la République, le pouvoir central a réagi au drame enregistré il y a quelques heures à la plage de Taouyah et qui aura entraîné plusieurs dizaines de morts.

Ci-dessous, l’intégralité du communiqué du bureau de presse de la présidence :

Drame de Taouyah : Le Chef de l’Etat exprime sa compassion aux victimes 

 Conakry, 29 juillet 2014 – C’est avec consternation et une vive émotion que le Gouvernement a appris le drame tragique survenu le 29 juillet 2014 dans la soirée, suite à des mouvements de foule lors d’un événement culturel organisé à une plage de Taouyah, commune de Ratoma.

En attendant les conclusions de l’enquête, les informations en possession des services de sécurité et de santé font état de mort d’hommes et de plusieurs blessés.

Les services de santé s’activent en ce moment pour porter secours aux blessés.

Face à cette situation pénible, le Président de la République annonce les dispositions suivantes :

-Une semaine de deuil national est décrétée à partir de ce jour 29 juillet 2014.

-Le Directeur Général de l’Agence Guinéenne de Spectacles est suspendu de ses fonctions.

-Le Procureur de la République, près le Tribunal de Première Instance de Dixinn, est chargé de mener les enquêtes pour situer les responsabilités.

-Le Président de la République engage les responsables à tous les niveaux afin qu’ils prennent les dispositions nécessaires pour que plus jamais pareil drame ne se reproduise dans notre pays

Enfin, en cette douloureuse circonstance, le Président de la République présente ses condoléances aux familles des victimes et ses sentiments de compassion aux blessés.

 

Facebook Comments