A l’occasion d’une rencontre tenue ce lundi 7 juillet 2014, au siège du GOHA, les commerçants victimes des pillages à Madina menacent de fermer tous les marchés du pays pour disent-ils protester contre la non indemnisation, a constaté Guineematin.com sur place.

Cette menace sera mise en exécution en plein accord avec tous les commerçants du pays, précise l’un des victimes, M. Zomi Adrien Gopou.

C’était en présence du Présence du Président du Groupe Organisé des Hommes d’Affaires, Cherif Mohamed Abdallah, du secrétaire général du de l’organisation, Mamadou Aliou Diallo et de plusieurs autres victimes, tous réunis pour la cause.

Commentaires