Des citoyens de Gadha Satina, Popodara

Des citoyens de Gadha Satina, Popodara, empêchés de rénover leur mosquée 

Les citoyens de Gadha Satina ont été empêchés par leurs voisins de Satina dans la commune rurale de Popodara d’entreprendre des travaux de rénovation de leur mosquée, a constaté Guineematin.com

Le sous-préfet de Popodara, Aly Konaté nous a indiqué que cette situation conflictuelle perdure depuis 2012, année à laquelle des jeunes ressortissants de Gadha Satina ont eu l’initiative de reconstruire cette mosquée d’Elhadj Oumar Tall.

Selon des informations officielles, les citoyens de Satina soutenus par la ligue islamique régionale de Labé estiment que ce sont des sunnites prochent de la rébellion au Maghreb Islamique qui sont derrière ce projet de rénovation de la mosquée de Gadha Satina.

Cette accusation très grave est balayée du revers de la main par un des porteurs du projet, Thierno Hamidou Diallo, installé à Dakar au Sénégal. Ce dernier déclare que leurs voisins de Satina les considèrent en réalité comme des roundenkes (captifs) n’ayant pas le droit d’avoir une mosquée de vendredi à Gadha Satina.

Face à cette situation devenant de plus en plus explosive, le préfet de Labé a reçu séparément les deux communautés villageoises en conflit.

Finalement, le Commandant Mamadou Lamarana Diallo a promis de se rendre la semaine prochaine à Gadha Satina pour examiner la situation.

Mawdho Gorol depuis Labé pour Guineematin.com

Facebook Comments