port, inauguration du terminal à conteneurs, Bolloré, président, ambassadeur, France, ChineConakry, 17 novembre 2014 – Le Président de la République, le Professeur Alpha Condé, a procédé ce lundi 17 novembre 2014 à l’inauguration du nouveau quai du Terminal à conteneurs de Conakry. C’est une infrastructure de 340 m de long avec une profondeur de 13 m qui s’ajoutent aux 260 m existants pour former un linéaire de quai de 600 m pouvant accueillir simultanément deux navires de grandes capacités. Ce quai est réalisé par la société CHEC (China Harbour Engineering Company) en moins de deux ans, avec un financement du Groupe Bolloré à hauteur de 47 millions d’Euros, soit environ 447 milliards de Francs guinéens. L’infrastructure qui a créé plus de 150 emplois, sera dotée de deux portiques afin de permettre au Port Autonome de Conakry (PAC) d’être plus compétitif.

Cette cérémonie d’inauguration du nouveau quai de Conakry-Terminal a mobilisé les ambassadeurs de France et de Chine, les membres du gouvernement, les représentants des sociétés Bolloré, CHEC et d’autres partenaires.

A l’occasion, le ministre des Transports, Aliou Diallo, a rendu un vibrant hommage au Président de la République qu’il estime être le principal artisan de cette infrastructure portuaire. Pour le ministre des Transports, la construction de ce nouveau quai qui rehausse le niveau de compétitivité du Port Autonome de Conakry, répond aux soucis d’élargissement voulu par son département. Toutefois, il a sollicité l’implication du Président de la République pour l’aménagement des quais à l’Est.

De son côté, M. Ange Mancini, représentant du PDG du Groupe Bolloré, a précisé que toutes les normes internationales et de génie civil ont été respectées et cela fait de ce quai un ouvrage capable de défier le temps. Selon lui, Conakry-Terminal totalise en seulement 3 ans et demi de présence en Guinée, plus de 1.370 milliards de Francs guinéens d’investissements pour la modernisation du Port Autonome de Conakry et compte investir 500 millions d’Euros pendant la durée de la concession. Il a en outre indiqué que le Groupe Bolloré est fier de contribuer à la politique de développement du gouvernement guinéen et fait de l’emploi des jeunes une de ses priorités.

Pour sa part, le Président de la République, le Professeur Alpha Condé, a tout d’abord pensé à l’amélioration des conditions de travail des dockers : « Qui dit port, dit d’abord les dockers. Notre ambition est de doter les dockers guinéens, de toutes les meilleures conditions de travail. Pour cela, il fallait développer le port. Nous avons dit au syndicat que notre première préoccupation, c’est la sauvegarde de l’emploi ».

S’agissant du port, le chef de l’Etat a exprimé son ambition de faire du PAC, une référence dans la sous-région : « Notre ambition est de faire du Port de Conakry un hub vers l’Amérique Latine. En effet, quand vous prenez la carte de l’Afrique, la Guinée est le coin le plus avancé vers l’Amérique Latine. (…). Aujourd’hui, vous avez dit que nous pouvons accueillir 1.000 bateaux, mais nous voulons accueillir 2000 bateaux. Vous dites qu’il y a 600 m, mais nous voulons le double. Vous dites que la profondeur est de 13 m, mais nous voulons 14 m de profondeur. Voilà notre ambition ».

Une autre ambition du Président Alpha Condé est la bonne gestion des ressources financières issues du port : « Le Port autonome doit être dragué à 14 m. Nous allons sécuriser les recettes du Port en créant le guichet unique. »

Après avoir remercié la société CHEC pour sa performance, le chef de l’Etat a rassuré que le Port de Conakry sera l’un des plus grands ports de la sous-région.

C’est sur ces mots que le chef de l’Etat a coupé le cordon inaugural de ce quai avant de remettre un satisfecit au représentant de la société CHEC, suivi de la visite des installations.

Le Bureau de Presse de la Présidence

Commentaires