Manifestation, déchets, Nongo, ContéyahLes conséquences de la fermeture de la route reliant Cosa au grand pont de Nongo commencent à se sentir dans le domaine du transport, nous rapporte un passager en partance pour Cosa. De 1 500 francs, le transport passe désormais à 2 000 francs guinéens, soit 500 francs de plus par rapport au tarif habituel.

Selon Mamadou Aliou Diallo qui a contacté Guineematin.com, cette augmentation est justifiée par le fait que les chauffeurs sont désormais obligés d’aller jusqu’au grand carrefour Cosa, du côté de la corniche, sur la route de Lambandj pour enfin remonter vers Cosa : « La distance a augmenté, donc forcément il faut qu’on augmente aussi le transport, en attendant que l’ancienne route ne soit libérée », explique notre chauffeur.

Comme indiqué précédemment par plusieurs de nos articles, des jeunes en colère sont sortis massivement ce lundi 15 décembre 2014 pour barricader la route juste au niveau du carrefour Télimélé, à Nongo, pour, disent-ils, manifester leurs mécontentements contre la présence d’un dépotoir d’ordures dans leur quartier.

Actuellement, six camions et une grue sont sur les lieux pour ramasser la montagne d’ordures qui dégage une odeur et une fumée insupportables. Et, les jeunes sont toujours sur place : « Il n’est pas question qu’on quitte ici avant la fin des travaux. Même s’ils enlèvent les machines, nous manifesterons demain encore », prévient le leader des jeunes, Ibrahima Camara, interrogé par Guineematin.com sur le lieu de manifestation.

Mamadou Alpha Baldé

Commentaires