DroguePoursuivis pour détention illégale et consommation de chanvre indien, les prévenus Abdoulaye Diallo et Mamoudou Bah ont été solidairement condamnés à 8 mois d’emprisonnement, assortis de sursis. Cette sentence a été rendue, hier lundi 19 septembre 2016, par le Tribunal de Première Instance de Dixinn, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

En répondant aux questions du président du tribunal, Noël Kolomou, les deux prévenus ont systématiquement rejeté les faits qui leur sont reprochés.  Selon eux, ils ont été arrêtés dans un lieu où on fume du chanvre indien, mais ils n’ont jamais fumé.

 « Moi, j’étais parti pour prendre mon téléphone chez mon ami. Ce dernier fumait le chanvre indien. C’est en ce moment que les gendarmes sont venus nous mettre aux arrêts », a soutenu Abdoulaye Diallo. Pour Mamoudou Bah, boulanger de profession : « j’étais parti pour vendre mes pains, et c’est au moment où je rentrais que les gendarmes m’ont arrêté », a-t-il expliqué.

Dans ses réquisitions, le procureur, Mohamed Samoura, a rappelé que ces prévenus ont été arrêtés dans des lieux où il est consommé du chanvre indien et « lorsqu’on les a arrêtés, ils détenaient  20 boules de chanvre », selon l’empereur des poursuites. C’est pourquoi, dit-il, il faut les retenir dans les liens de la culpabilité des faits de détention et de consommation de chanvre indien. « Je demande au tribunal de les condamner à 6 mois d’emprisonnement et à 100 000 francs guinéens d’amende », a-t-il requis.

Mais, le président du tribunal  les a condamnés solidairement à 8 mois de prison avec sursis et à 100 000 francs guinéens d’amende.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 664 413 227/654 416 922

 

Facebook Comments

Guineematin