soutien aux victimes de Rogbané, TPI DixinnIl y a quelques minutes, le président du tribunal de Dixinn, Mangadouba Sow, a annoncé la suspension des audiences du procès sur le drame de Rogbané, qui se tient à la Cour d’Appel de Conakry depuis le lundi 22 décembre 2014.

Selon la décision du juge, la suspension est motivée par la prière de vendredi, même si beaucoup de personnes pensent également aux obséques de la soeur ainée du président de la République, Hadja N’Sira Condé, décédée le lundi 22 décembre à Paris et dont l’enterrement est prévu cet après-midi au cimetière de Cameroun, après la prière de vendredi à la mosquée Fayçal.

Faisant partie des prévenus de ce procès, le gouverneur de la ville de Conakry, Soriba Sorel Camara et le président de la délégation spéciale de Ratoma, Sékou Batouta Camara ont ainsi la « liberté » d’aller se mettre aux côtés du président, pendant ces moments d’obsèques, tandis que les autres prévenus (Malick Kébé, Abdoulaye Mbaye, Habib Diallo, Lévis Sainte Etienne Camara et Seydouba Camara) repartiront se « reposer » à la maison centrale de Conakry, en attendant la suite du procès, le mercredi 31 décembre 2014.

Depuis plusieurs mois, des voix se lèvent pour critiquer cette méthode bien guinéenne de détenir « en prison » certains prévenus et « laisser » d’autres prévenus exercer leurs fonctions comme si de rien n’était. Très souvent, les alentours du tribunal où se tient le procès est pris d’assaut par des manifestants qui réclament l’équité entre les prévenus…

Yacine Sylla reviendra sur les détails de ce procès dans les heures qui suivent 

 

Facebook Comments