le grand marché de N'zérékoréEbola fait la psychose dans la société guinéenne d’huile et hévéa (SOGUIPA) à Djiéké. Un travailleur de l’usine d’huilerie de ladite société a été mis en quarantaine ce weekend à N’zérékoré, a appris Guineematin.com, d’un habitant.

Béko Mamy, c’est son nom, a été mis en quarantaine depuis le samedi dernier (27 décembre 2014), lorsque des responsables de la société ont appris qu’il avait assisté au décès de sa mère qui était malade depuis plusieurs jours à N’zérékoré.

Selon nos informations, la SOGUIPA aurait mis tout en œuvre pour qu’il soit isolé à domicile avec toute sa famille pour la période d’incubation de 21 jours.

Maintenancier de son état, M. Béko Mamy aurait dit à ses employeurs n’avoir pas eu de contact avec le corps de sa défunte maman. Selon lui, il aurait juste assuré la prise en charge financière à distance.

Pour garantir la sécurité sanitaire de ses travailleurs et avoir le cœur net sur son employé suspecté, notre source nous rapporte que la société envisagerait d’envoyer une équipe vers la famille du défunt à N’zérékoré afin de vérifier les contacts que Mamy Béko a dû avoir sur les lieux.

Fatoumata Keïta pour Guineematin.com

Tel : (+224) 654 47 99 71 

Facebook Comments