Kalil Konaté (K2), ministre de l’Education sortant

Après la démission de l’équipe de Mamady Youla, un nouveau gouvernement est attendu probablement dans les prochains jours en Guinée. Si les débats se focalisent actuellement sur l’identité du futur Premier-ministre, certains départements clés attirent également l’attention de certains citoyens qui souhaitent voir des cadres compétents à la tête de ces Ministères. C’est le cas du Ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation.

Interrogés par le correspondant de Guineematin.com à Siguiri sur la personne qu’ils veulent voir à la tête de ce département, plusieurs élèves et parents d’élèves se sont prononcés contre la reconduction de l’actuel ministre Ibrahima Kalil Konaté K2.

Partira ? Ne partira pas ? Ce sont les questions que se posent certainement chacun des membres du gouvernement Youla à l’heure actuelle. En effet, il n’est pas exclu que certains membres de cette équipe qui gouvernementale, soient reconduits par le président de la République dans le prochain gouvernement. Mais il faut dire qu’il n’est pas exclu aussi que tous soient remerciés par le chef de l’Etat qui a demandé la démission de l’équipe dirigée par Mamady Youla en vue de la formation d’un nouveau gouvernement « qui sera à l’écoute de la population ».

Dans la ville de Siguiri, les acteurs de l’école semblent déçus de la gestion du ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation. Elèves et parents d’élèves réclament la tête d’Ibrahima Kalil Konaté K2.

Abou Condé

Abou Condé, élève de 12 année : le président doit porter son choix sur un autre cadre, le ministre K2 a montré ses limites, il a été incapable de faire de bons résultats pendant le temps qu’il a géré le Ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation. Si le président veut le progrès de l’enseignement guinéen, qu’il remercie le ministre Konaté, il n’a rien fait qui puisse faire évoluer le secteur éducatif guinéen.

Sékou Camara

Sékouba Camara, élève de la 12 année : depuis longtemps le ministre K2 devait présenter lui seul sa lettre de démission du gouvernement, maintenant que tout le gouvernement a démissionné, le président doit prendre un autre cadre compétent pour le mettre à la tête de notre secteur éducatif,  K2 est très limité, il ne peut pas faire l’affaire. Si le président le reconduit, le système éducatif guinéen va progresser dans la médiocrité.

Fodé Kaba Doumbouya

Fodé Kaba Doumbouya, parent d’élève : le président doit avoir pitié des parents et des élèves, et chercher une autre personne. K2 a échoué, si le président le reconduit, ça sera l’enterrement de l’éducation guinéenne, s’il veut le maintenir, qu’il l’amène à la tête d’un autre département, ou dans son garage des anciens ministres (au palais Sékoutouréyah).

Abdoulaye Magassouba, parents d’élève : si le président veut sauver l’éducation nationale, qu’il écarte K2 complément, parce qu’au lieu de s’occuper de l’éducation des élèves, ce ministre a amené les élèves et les enseignants sur une scène politique en créant un mouvement politique pour le soutien du président, il doit quitter.

Prudence chez les enseignants

Alpha Saliou Diallo

Alpha Saliou Diallo, enseignant : que ça soit K2 ou un autre, nous voulons un ministre compétent, qui peut nous tirer de ce trou dans lequel nous sommes, nous voulons un changement positif. Tout ce que je demande au président, c’est de nous donner un bon ministre.

Mamadi Condé

Mamady Condé, enseignant : le président connaît son bilan, s’il peut le reprendre, c’est bon. Mais nous voulons un bon ministre qui peut faire des réformes sérieuses et importantes au sein du secteur éducatif guinéen.

De Siguiri, Bérété Lancei Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin