Dans l’attente du nouveau gouvernement, après le départ de l’équipe dirigée par Mamady Youla, les langues se délient chez nos compatriotes. Nombre d’entre eux s’expriment sur le maintien ou non par le président Alpha Condé de certains ministres de l’ancienne équipe. Pour ce qui est du garde des sceaux, son maintien ne fait pas l’unanimité chez certains citoyens interrogés par un reporter de Guineematin.com, ce lundi 21 mai 2018.

Selon Mohamed Camara, un juriste de profession, maître Cheick Sako mérite d’être reconduit puisqu’il a pu apporter des réformes depuis sa nomination à la tête du ministère de la justice.

Mohamed Camara

« Au niveau de la justice, maître Cheick Sako doit être maintenu dans ce département. Si on prend les reformes menées par ce ministre ces trois dernières années, vous constaterez que beaucoup de reformes ont été apportées à ce niveau. On voit maintenant que les Tribunaux de Première Instance ont la compétence de juger les affaires criminelles. Des affaires qui étaient auparavant la seule et unique compétence des Cours d’Appels. Maintenant, les juridictions sont en train de travailler dans la collégialité. On évolue actuellement au même titre que le Sénégal, le Maroc et la France. Le ministre Cheick Sako est en train de travailler sereinement dans la logique et dans la transparence. Donc, vu toutes ses réalisations, on doit le reconduire dans ce département », soutient monsieur Camara.

Aboubacar Kassimiou Soumah

Même sons de cloche pour ce professeur de Français, monsieur Aboubacar Kassimiou Soumah, qui dit que depuis l’arrivée de maître Cheick Sako au ministère de la justice, les dossiers ne retardent plus. « Maître Cheik Sacko doit être maintenu dans ce département. Déjà, il est de la matière et depuis qu’il est venu dans ce département, les dossiers ne retardent pas. Ensuite, il a apporté beaucoup de reformes comme le Conseil Supérieur de la Magistrature, l’engagement à la fonction publique des jeunes magistrats et greffiers ».

Lansana Camara

Par contre l’administrateur civil, monsieur Lansana Camara sollicite du président de la République de chercher un cadre plus honnête et légaliste pour gérer ce département. « Je ne connais pas assez les ministres de la République. Mais, la Guinée ne manque pas de cadres compétents. Vu ce qui s’est passé au niveau des élections locales là, le ministre de la justice doit sauter afin qu’il soit remplacer par une autre personne légaliste », soutient-il.

N’Faly Sylla

Pour sa part, N’Faly Sylla a laissé entendre que la justice guinéenne ne marche pas. « Un serpent, c’est la tête. Et la tête de la justice guinéenne, c’est Cheick Sako. Donc, si vous voyez que la justice guinéenne ne marche pas, c’est Cheick Sako. Alors moi, je ne connais pas qui exactement il faut nommer. Mais, il faudrait chercher quelqu’un qui va nous donner une justice équitable. Dans ce cadre, pour le remplacer, le président de la République doit nommer quelqu’un qui est patriote, qui est plus compétent et qui est engagé pour le bonheur de la Guinée », suggère monsieur Sylla.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 654 416 922/664 413 227

Facebook Comments

Guineematin