En Arabie Saoudite, c’est la Cour Suprême saoudienne qui a fixé le 1er jour du Ramadan 1439H à jeudi 17 mai 2018. En France, c’est le Conseil français du culte musulman (CFCM) et l’Union des organisations islamiques de France (UOIF) qui ont également annoncé le 1er de Ramadan à après-demain, jeudi. Cela signifie donc que le croissant lunaire n’a pas été visible dans la soirée de ce mardi.

Hormis la France et l’Arabie Saoudite, d’autres pays musulmans comme les Emirats Arabes Unis, la Jordanie, l’Iraq, l’Indonésie, la Malaisie et Singapour n’ont également pas observé le croissant lunaire et fixent ainsi le premier jour de Ramadan à jeudi.

En Guinée, c’est aux alentours de 20 heures que le secrétariat Général aux Affaires religieuses devrait annoncer si le croissant lunaire a été observé. Mais, quand il n’a pas été observé en Arabie Saoudite, on a très peu d’espoirs de l’apercevoir en Guinée. Et, même si tel était le cas, très peu de musulmans guinéens suivraient un appel à jeûner quand le croissant n’a pas été observé dans le berceau de l’Islam.

A suivre !

Facebook Comments

Guineematin