Dans un communiqué interministériel lu sur les ondes des médias d’Etat, la rentrée scolaire initialement prévue pour le 03 octobre 2014, a été reportée à une date ultérieure, a cause des risques de propagation du virus Ebola, a appris Guineematin.com
DPE de MaliLe report concerne l’enseignement Près-universitaire, l’enseignement technique et professionnel ainsi que l’enseignement supérieur.

En attendant, précise le communiqué, les départements concernés cherchent à mettre en place des cordons sécuritaires dans les différentes écoles pour empêcher la propagation de la maladie au niveau des élèves, étudiants et encadreurs.

Si cette décision a été accueillie favorablement par les uns, pour les autres, surtout ceux qui travaillent dans les écoles privées, ce report aura des conséquences négatives sur leur revenu. Comme on le sait, les écoles privées ne payent pas les salaires des vacances, contrairement aux écoles publiques.

« C’est bien vrai que les risques sont énormes mais, avec la conjoncture actuelle, on se demande comment pourront nous continuer à supporter le coût de la vie si cette mesure se prolongeait encore », se plaint un encadreur d’une école privée à Koloma.

Seulement, ce report de l’ouverture des classes vient aussi soulager des parents d’élèves qui s’interrogeaient sur comment trouver les fournitures scolaires alors qu’il qu’ils peinent à satisfaire aux besoins quotidiens de leurs familles à cette période de vache maigre. Comme pour dire que le malheur des uns fait le bonheur des autres.

Mamadou Alpha Baldé

 

Commentaires