Dans la matinée de ce jeudi, 19 octobre 2017, ce sont les femmes de Beyla qui avaient décidé de manifester pour réclamer la libération de leurs enfants, interpellés hier, lors de la première journée de manifestation.

Mais, selon des informations confiées à Guineematin.com, tout avait bien commencé dans la matinée, les manifestantes ont quitté le point de ralliement, dans le quartier Diakolidou Soba Kono, situé au centre ville de Beyla, en direction de la préfecture. Mais, au niveau du grand rond point, les agents de la gendarmerie, venus de N’zérékoré ont lancé du gaz lacrymogène sur les manifestantes. Ce qui a entraîné une débandade totale !

A rappeler que les jeunes de Beyla organisent des manifestation de rue pour réclamer au gouvernement du président Alpha Condé le bitumage de la voirie urbaine, la route entre Beyla-Sinko, l’emploi des jeunes, un terrain de football comme promis par le président Alpha Condé, l’achèvement des infrastructures entamées à l’occasion de la célébration de la fête tournante de l’indépendance, etc.

A suivre !

Mamadou Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 622 68 00 41

Facebook Comments

Guineematin