La manifestation des jeunes de Hamdallaye 1 n’a pas connu une longue durée ce jeudi 21 août, a constaté Guineematin.com sur le terrain.

Peu après le début de la manifestation, les forces de maintien d’ordre ont « pulvérisé » le coin de gaz lacrymogène, obligeant chacun à se trouver un abri. Maintenant le contrôle de la route un bon moment, les gendarmes ont réussi à étouffer la manifestation et faire rétablir la circulation.

Les jeunes de Hamdallaye 1 étaient sortis ce matin encore manifester contre le manque d’électricité. Surtout que leurs amis de Hamdallaye, qui étaient dans la même situation d’obscurité ont, eux, obtenu un transformateur avant-hier, à force d’avoir organisé des manifestations plusieurs jours durant

Abdoulaye Oumou

Facebook Comments