CamionSelon les informations confiées à Guineematin.com, c’est suite à un accident de circulation qui a coûté la vie à deux personnes que les populations de Siguiri ont manifesté à Karakoura, sous préfecture de Kignébakoura, préfecture de Siguiri.

A en croire nos informateurs, une bonne partie de la journée de ce mardi, la circulation routière a été paralysée entre la capitale régionale (Kankan) et la préfecture de Siguiri par les populations riveraines qui reprochent aux automobilistes de rouler à vive allure, sans aucune préoccupation pour la vie des habitants le long de cette route qui mène aussi au Mali, le seul pays voisin de la Guinée qui laisse encore ses frontières ouvertes, malgré la persistance de la fièvre hémorragique à virus Ebola au pays d’Alpha Condé.

On se rappelle, il y a juste quelques jours, lors d’une course poursuite entre un syndicat des transporteurs et un taxi qui ne voulait pas s’acquitter du paiement d’une taxe, un véhicule avait fait un accident mortel qui avait, là aussi, arraché la vie à deux de nos compatriotes…

Après plusieurs tentatives infructueuses, c’est seulement aux environs de 22 heures que Guineematin.com a pu joindre au téléphone le préfet de Siguiri. Malheureusement, la première autorité préfectorale ne « pouvait répondre à une heure tardive », a sagement (mais catégoriquement) refusé monsieur Cheick Diallo, qui dort actuellement dans la capitale guinéenne.

Nouhou Baldé

Facebook Comments