Aéroport de

Aéroport de Conakry

C’est aux environs de 13 heures qu’un passager d’un vol en provenance de Sâo Paulo aurait été interpellé mercredi avec soixante dix (70) boules de cocaïne, pesant un kilogramme 25 à l’aéroport international de Gbéssia, Conakry, a appris Guineematin.com, des sources généralement bien informées.

De nationalité nigériane, ce passager venu du Brésil n’avait qu’un simple billet aller (Sâo Paulo- Conakry) et devait être récupéré à Conakry par un guinéen, précisent nos sources.

La Guinée est-elle devenue un pays de destination des stupéfiants ? C’est aujourd’hui la question. Si on qualifiait notre pays de ‘’plaque tournante’’ ou de point de transit, certains observateurs craignent actuellement pour l’avenir de notre pays où la vente et la consommation de la drogue ont devenue de simples banalités.

Selon un observateur qui s’est confié à Guineematin.com, « Malgré la tragédie qui a assombri la fin de son mandat et qui lui a fait perdre le peu de crédit de certains de ses compatriotes, notamment avec le massacre du 28 septembre 2009, le capitaine Moussa Dadis Camara est le seul dirigeant de notre pays à avoir réellement essayé d’endiguer le trafic et la consommation de la drogue en Guinée. Victime de son engagement contre ce fléau ou des autres manipulations de son entourage, l’homme du 23 décembre 2008 a perdu le fauteuil présidentiel et les dealers ont repris de plus belle », se désole-t-il.

Les Guinéens ne sont-ils pas tous en dangers avec la recrudescence du trafic et surtout de la consommation de la drogue dans notre pays ?

Commentaires