Le vaccin « GamEvak Combi » contre Ebola a été officiellement lancé hier, mercredi 9 août 2017, au Centre de recherche en épidémiologie-microbiologie et des soins médicaux (CREMS), construit par RUSAL à Pastoria, dans la ville de Kindia. A l’occasion de la cérémonie de lancement de ce vaccin de fabrication russe, organisée par la société unie RUSAL et le ministère russe de la santé en partenariat avec le gouvernement guinéen, cinq patients ont reçu leur dose, rapporte l’envoyé spécial de Guineematin.com à Kindia.

Dans son discours de bienvenue, madame Sarangbé Camara, gouverneur de Kindia, a rappelé le triste passage de l’épidémie à virus Ebola qui a endeuillé plusieurs familles tant en Guinée qu’en Sierra Léone et au Libéria. «Se retrouver aujourd’hui pour cet essai vaccinal est pour nous, autorités et populations, un réel motif de satisfaction, symbole d’engagement du gouvernement à faire de la santé la priorité des priorités », a-t-elle dit.

Selon madame Sarangbé Camara, la mise en place d’une agence nationale chargée de la sécurité sanitaire est aussi une autre manifestation palpable de la volonté du gouvernement du Président Alpha Condé de donner à la Guinée une sentinelle apte à veiller, tout le temps, aux épidémies. C’est pourquoi, elle a vivement salué la coopération russo-guinéenne à travers la société Rusal qui appuie toujours les populations de sa juridiction.

Plaçant l’évènement dans son contexte, le représentant de la société Rusal, Pavel Vasliev s’est félicité du lancement de ce vaccin russe qui a été élaboré par le Centre de Recherche de N.F. Gamaleya avant de justifier le choix de Kindia pour le premier essai clinique. « Ce n’est pas par hasard qu’on a choisi le CREMS comme l’endroit pour le premier essai clinique. Nous avons apporté une aide à une centaine de guinéens qui ont été atteintes par le virus Ebola », a-t-il rappelé.

De son côté, le chef de l’agence nationale de sécurité sanitaire, Dr. Sakoba Kéïta, également représentant du ministre guinéen de la santé à cet évènement, a rappelé qu’à la suite de l’épidémie à virus Ebola qui a fait plus de 2 500 victimes, la Guinée s’est engagée avec les pays amis dont la Russie à trouver de remède efficace pour prévenir un tel évènement. « C’est dans ce cadre, en collaboration avec la fédération de Russie, il nous a été proposé ce vaccin qui vient s’ajouter à ceux qui existaient dont certains nous ont aidés à contrôler l’épidémie passée », a-t-il dit avant d’inviter les autorités à apporter leur contribution pour le succès de cette implantation.

Interrogé par les médias présents dont Guineematin.com, Sanataly Mané, l’un des patients ayant reçu le vaccin a expliqué que c’est à cause des dégâts causés par Ebola en Guinée qu’il a décidé de prendre le vaccin. Il a ainsi invité les populations à en faire de même. Déjà, plusieurs minutes après son injection, monsieur Mané a rassuré n’avoir aucune douleur liée au vaccin.

Il faut souligner que dans un communiqué livré à la presse, il est indiqué que les tests polycliniques et cliniques sur le vaccin ont confirmé qu’il était sans danger et plus efficace pour stimuler l’immunité que ceux fabriqués ailleurs. Les avantages du vaccin russe est sa facilité de conservation car, lit-on dans le communiqué, on peut transporter « GamEvak Combi » en le maintenant à une température de moins de 16 degré Celsius, alors que ceux fabriqués ailleurs exigent le maintien de la température à moins de 60 degré. Ce qui est difficile à mettre en œuvre dans les conditions climatiques africaines.

A rappeler que cette rencontre a été présidée par le chef de l’Agence Nationale de la Sécurité Sanitaire, Dr. Sakoba Kéïta, en présence du gouverneur de Kindia, Hadja Sarangbé Camara, du représentant de Rusal, Pavel Vasliev, celui du ministère russe de la santé, Georges Pochrov, du chargé d’affaires à l’ambassade de Russie en Guinée, Sergeï Berezney, du représentant de l’OMS, Dr Amadou Barry, ainsi que de plusieurs autres personnalités.

De retour de Kindia, Mamadou Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Commentaires

No Comments