La Guinée s’apprête à vibrer au rythme de la troisième (3ème) édition de la Semaine Nationale du Numérique 2018. L’événement, organisé par le Ministère des Postes, Télécommunications et de l’Economie Numérique, va se dérouler du 17 au 20 avril prochain.

En prélude à cette semaine, les organisateurs ont conféré avec les médias ce vendredi 13 avril 2018 à Prima Center, cadre choisi pour abriter l’événement. La rencontre visait à dévoiler le programme de la Semaine Nationale du Numérique, ses objectifs, les résultats attendus et les activités programmées pour la circonstance, a appris sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

La Semaine Nationale du Numérique est une initiative du ministère en charge des Télécommunications en partenariat avec l’Agence de Promotion des Investissements Privés (APIP) et de nombreux partenaires. Cette année, le thème retenu est « Le numérique au service de entrepreneuriat ».

Moustapha Mamy Diaby, ministre des Postes, Télécommunications et de l’Economie Numérique

Selon les organisateurs, il y a au moins trois mille (3 000) participants qui sont attendus, venus de divers horizons : des entreprises du secteur public et privé, des entrepreneurs et autres acteurs des Technologies de l’Information et de la Communication, des représentants du monde de l’éducation, de la société civile, des Institutions Internationales, etc.

Selon Moustapha Mamy Diaby, ministre des Postes, Télécommunications et de l’Economie Numérique, a fait remarquer qu’il y a des progrès considérables qui sont réalisés en Guinée, en termes de taux de pénétration en téléphonie mobile et de l’internet. Cependant, la majorité de la population, précise le ministre, « ne fait que consommer les produits internet. Nous allons faire en sorte qu’on puisse mettre en valeur le génie des jeunes, le génie des entreprises pour que ces jeunes soient des acteurs qui contribuent au développement socio-économique à travers la création de startup, d’applications et de solutions qui répondent à des problématiques liées à la santé en général, à la santé communautaire en particulier, à l’agriculture, à l’agro-industrie, à l’éducation, au tourisme et à tous les autres secteurs socioprofessionnels qui ont besoin de l’apport des TIC ».

Directeur Général de l’APIP, Gabriel Curtis

Pour sa part, le Directeur Général de l’APIP, Gabriel Curtis a fait savoir que son institution va travailler de manière « à aider à l’émergence du numérique en Guinée. Par la suite, nous allons accompagner les lauréats. Au lieu des trois premiers, nous allons prendre les cinq premiers pour la création d’entreprises et aussi l’accompagnement et la recherche d’opportunités et la mise en relation avec les investisseurs et le secteur public ».

Madame Aminata Kaba, présidente de la commission d’organisation

La présidente de la commission d’organisation, madame Aminata Kaba a laissé que les préparatifs sont très avancés. Elle a fait savoir que le programme de cette Semaine Nationale du Numérique est très alléchant avec la compétition proprement dite, qui sera caractérisée par la présentation des innovations. Il y aura également des ateliers de formation, des panels sur les enjeux de l’économie numérique (financement des startups, problématique de la fiscalité).

En outre, madame Aminata Kaba dira que de nombreux invités sont attendus : Smart Africa, Facebook, Made in Rwanda, Union Internationale des Télécommunications, Sendito et bien d’autres.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tel 628 17 99 17

Facebook Comments

Guineematin