Kintinian, SiguiriDans la nuit du lundi, 22 au mardi, 23 août 2016, au moins trois (3) orpailleurs ont été attaqués par des inconnus armés à Kintinian, une sous-préfecture située à 35 km du Chef-lieu de la préfecture de Siguiri, dans la Région Administrative de Kankan, en Haute Guinée, a appris Guineematin.com d’une source locale.

Ces attaques à mains armées ont eu lieu entre les districts de Balatou et Diaraya où une des victimes du nom de Mamady Diankhana a grièvement été blessée par balles. Ses agresseurs lui auraient arraché 60 g d’or, une moto et 5 millions de francs guinéens. Il est actuellement admis à l’hôpital préfectoral de Siguiri où il reçoit des soins intensifs.

« Il y a eu l’attaque effectivement. Mais, il faut que je m’enquière de l’identité de la victime. Il a effectivement fusillé par un inconnu qui s’est emparé de ses objets et de sa moto. Le gars a eu de sérieux problèmes parce que même le foie a été touché. Les viscères aussi, les intestins que moi-même j’ai opéré. J’ai vu quelques plombs même sur les intestins. On extrait tout ce qu’on pouvait extraire. Mais, ce n’est pas la balle qui préoccupe. Ce sont les dégâts causés par la balle qui doit préoccuper le chirurgien. On a fait vraiment les parages avec la toilette. Ça va. Il est là » a confié le Directeur de l’Hôpital Préfectoral de Siguiri, Dr Sackoh au téléphone de Guineematin.com ce mercredi, 24 août 2016, aux environs de 19h 20.

Parlant de pronostics sur les chances de survie de son patient, le médecin chirurgien se montre très prudent : « on ne peut pas se prononcer sur une situation comme ça. Pour nous, pour le moment, c’est bon, parce qu’il tient bien le coup comme ça. Et j’ai demandé la transfusion pendant l’opération. Le sang est venu. On a fait la transfusion pendant qu’on opérait pour corriger les pertes sanguines. Mais, ce n’était pas une petite intervention. Ça nous a pris près de 2 heures dans le bloc opératoire » précise-t-il.

Dans la même nuit et sur le même tronçon, le second orpailleur du nom de Yagouba Sidibé, a, lui-aussi, été dépouillé de 30 g d’or et 150 000 GNF. Les bandits sont aussi tombés sur un certain Mamady Diabaté qui aurait perdu au cours de l’attaque 30 g d’or et 6 millions de francs guinéens.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Téléphones : (00224) 622 269 551 & 657 269 551

 

Facebook Comments