Une femme en grossesse a péri dans un éboulement survenu hier dimanche, 1er juillet 2018 dans une mine d’or de la sous-préfecture de Kintinia dans la préfecture de Siguiri. Son corps a été retrouvé ce lundi, 02 juillet, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

L’éboulement est survenu sur la mine de Fidifou à Kintinia Centre. Hawa Cissé, 28 ans, mariée, mère de deux enfants et en grossesse de quatre mois, était toute seule dans le trou au moment des faits. Elle a été coincée et tuée sur place. Selon son mari Mandjou Konaté, il venait de sortir de la mine lorsque l’éboulement est survenu.

« Je suis venu avec elle, nous sommes descendus ensemble dans la mine, la mine était profonde de11 mètres. Alors, comme elle était en grossesse, je suis remonté pour lui chercher de d’eau à boire, c’est les cris des gens qui m’ont alerté et j’ai su qu’il y a eu éboulement », témoigne l’époux de la victime.

Après l’éboulement, le corps de la victime est resté coincée à l’intérieur du trou. Les recherches se sont poursuivies jusqu’à ce lundi, à 16 heures pour que le corps soit retrouvé par l’équipe dirigée par N’kömadi Camara, président de la croix rouge locale.

« Depuis hier, on a commencé à travailler, c’est-à-dire dès après l’éboulement. C’est maintenant qu’on a retrouvé le corps après de longues heures de travail. La mine était profonde de 11 mètres, donc ce n’était pas facile », a-t-il dit.

Les autorités locales ont remis le corps de la victime à sa famille pour l’inhumation.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Guineematin