Cosa, jeunes, sensibilisationCe samedi 6 décembre 2014, l’Amical des Jeunes pour la Sauvegarde de l’Enfance et de l’Adolescence (AJSEA) a procédé au lancement officiel d’une campagne de sensibilisation des populations riveraines de la voie ferrée RUSAL/SBK sur les risques et dangers des accidents ferroviaires, a assisté guineematin.com sur place. La rencontre s’est tenue au terrain de football de Cosa en présence de certains chefs des quartiers, des membres de l’ONG, ainsi que les représentants de la compagnie minière RUSAL/SBK.

Dans son discours de circonstance, le président de l’AJSEA, Mouminy Diallo, a indiqué que : « Le démarrage de cette campagne de sensibilisation est une opération  civique et capitale qui s’inscrit en droite ligne avec les objectifs de notre ONG dans la lutte contre certaines pratiques néfastes et dangereuses sur l’occupation anarchique de la voie ferrée »

Pour lui, il s’agit d’œuvrer pour la sauvegarde des vies humaines, la prévention  des accidents des trains miniers et la création d’un environnement de sécurité durable pour le trafic ferroviaire de RUSAL/SBK.

Sensibilisation à Cosa « La campagne de sensibilisation sera animée par les membres de l’ONG AJSEA à travers des causeries éducatives, des visites à domicile et des communications de masse pour expliquer aux populations les différentes formes d’occupations anarchiques de la voie ferrée, les risques et dangers des accidents que nous devons tous prévenir », a ajouté Mouminy Diallo.

Pour terminer, il a rappelé que l’accident ferroviaire est le plus dangereux des accidents des engins roulants sur terre, avant de remercier l’ensemble des partenaires de son ONG pour le soutien à leur initiative.

Prenant la parole, l’administrateur du marché de Cosa, Abdoulaye 3 Dabo, a indiqué qu’à partir de demain dimanche, une brigade mixte composée de la police et de la gendarmerie sera sur les lieux pour appréhender ceux qui viendront occuper les rails : « Désormais, tous les enfants, les fous et toute autre personne appréhendée sur les rails sera déposée à la Gendarmerie et non au marché », a-t-il prévenu.

Pour sa part, le représentant de la société LAGUIPRESS, Yéressa Sékou Oumar, a remercié l’ONG organisatrice de l’évènement et a promis le soutien de sa société à l’ AJSEA dans le cadre de la sensibilisation des populations : « Chaque semaine, nous seront dans les quartiers pour la sensibilisation », a-t-il promis.

A souligner que cette campagne de sensibilisation se déroulera du 6 au 25 décembre 2014.

Mamadou Alpha Baldé

 

Commentaires