Colonel Zika déclarationLieutnant Colonel ZikaDans une déclaration conjointe, des Forces armées et des représentants de la société civile, la constitution a été suspendue, un organe de transition est annoncé, en accord avec toutes les forces vives de la nation en vue d’organiser une transition encadrée en vue d’un retour à une vie constitutionnelle normale.

Pourtant, quelques heures plutôt, c’est le Chef d’etat-major général des armées, Honoré Nabré Traoré qui avait publié une déclaration faisant de lui le successeur du président démissionnaire Blaise Compaoré.

Or, désormais, « toutes les décisions seront prises à la Place de la Révolution et le peuple aura le droit de dire si vous êtes d’accord ou non. Les décisions ne seront plus prises dans les bureaux », annoncent, dans cette dernière déclaration de cet-après-midi le lieutenant-Colonel Isaac Zida, commandant adjoint du régiment de la sécurité présidentielle et le porte-parole du Balai Citoyen, Maître Guy Hervé Kam, qui ont lu la déclaration, d’abord devant la presse, puis à la Place de la nation, rebaptisée « Place de la Révolution », apprend-on des médias burkinabès.

Colonel Zika déclaration

 

Commentaires