imageIl a fallu patienter jusqu’aux tirs au but. Finalement, les Oranje sont parvenus à éliminer le Costa Rica, samedi 5 juillet à Salvador de Bahia, au terme d’une rencontre riche en occasions mais vierge en buts. Que retenir de la rencontre ?

Héroïques Costaricains
Personne ne les attendait à ce niveau de la compétition, et surtout pas eux. Les joueurs de Jorge Luis Pinto ont encore une fois tenu leur rang, en résistant pendant 120 minutes aux assauts hollandais – grâce à leur gardien Navas, en état de grâce, et aux montants. En ne tirant que deux fois au but, ils ne pouvaient espérer guère mieux que d’arriver à la séance de tirs au but.

Des Néerlandais sur la jante
Où sont passés les faciles vainqueurs de l’Espagne 5-1 ? Depuis ce coup d’éclat, l’équipe de Louis Van Gaal a un peu plus de mal à chaque match : victoire spectaculaire contre l’Australie, mais seulement 3-2, victoire solide mais sans génie contre le Chili (2-0), victoire très chanceuse contre le Mexique dans les dernières secondes (2-1). Cette baisse de régime s’accompagne de la disparition progressive de Robin Van Persie dans le jeu hollandais. Contre le Costa Rica, Arjen Robben, l’ailier du Bayern, a porté à lui tout seul l’attaque hollandaise.

Le coup de poker de Louis Van Gaal
Louis van Gaal a surpris son monde en faisant rentrer le gardien Tim Krul juste avant la séance de tirs au but, exercice dans lequel les Néerlandais ne brillaient pas (une victoire en cinq tentatives). Et son coup de poker a fonctionné, puisque ce dernier a effectué deux arrêts décisifs, qui propulsent les Néerlandais en demi-finales pour la cinquième fois de leur histoire en Coupe du monde. Ils affronteront l’Argentine de Lionel Messi, mercredi à Sao Paulo.

Facebook Comments